21/03/2021 15:13
Huan Huan, la femelle panda prêtée par la Chine au Zoo de Beauval (Loir-et-Cher), a été "mise en contact" à huit reprises samedi 20 mars avec son comparse masculin Yuan Zi, a annoncé le zoo dans un communiqué.
>>La population des pandas géants en captivité dans le monde atteint 633 en 2020
>>Le premier panda géant né aux Pays-Bas fait ses débuts publics

La femelle panda Huan Huan et le mâle Huan Zi s'accouplent dans leur cage du zoo de Beauval, à Saint Aignan, le 20 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Lors des rapprochements dans des "loges de nuit", les deux pandas se sont montrés "coopératifs et plutôt actifs". Yuan Zi a été "plus à l’aise dans les approches et accouplements que les années précédentes", et la femelle, qui est en chaleur, était "très intéressée".

La femelle panda n'est féconde que 24h00 à 48h00 par an. Depuis plusieurs semaines, les signes annonciateurs de chaleurs s'étaient amplifiés : marquages au sol, modifications hormonales, vocalises, etc.

Les deux pandas, l'une des principales attractions du Zoo de Beauval, ont été placés à huit intervalles réguliers dans la même loge depuis samedi midi 20 mars pour s'accoupler, sous l'oeil des vétérinaires et soigneurs.

Rien n'indique toutefois que Huan Huan sera fécondée, même si l’équipe vétérinaire juge les accouplements "plutôt bons". "Notre mâle a fait des progrès par rapport à l’année dernière ! Il sait davantage y faire”, a déclaré Baptiste Mulot, chef vétérinaire.

"De nombreuses vocalises aigües pour elle et grognements plus rauques pour lui ont rythmé les différents ébats, ce qui est normal et bon signe", précise le communiqué.

Par précaution, une ou deux inséminations artificielles seront également réalisées dans la nuit. Des vétérinaires spécialisés sont attendus d'Allemagne pour procéder à l'opération, qui nécessite d'endormir brièvement les pandas pour prélever le sperme et pour l'insémination.

Si la fécondation réussit, le développement embryonnaire s'arrête au stade de l'œuf, permettant à la future mère de faire des réserves de graisse. Cela peut durer quelques semaines ou quelques mois. À priori, le développement reprend ensuite pour une véritable gestation qui dure entre 4 à 6 semaines. Mais si la fécondation échoue, un comportement de pseudo-gestation peut se manifester de la même façon qu’une vraie gestation.

Le 4 août 2017, Huan Huan avait donné naissance à Yuan Meng, premier panda né en France, fruit d'une insémination artificielle. Il est toujours à Beauval et fait environ la taille de sa mère.

Depuis 2016, les pandas géants ne sont plus "en danger" d'extinction sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Mais l'espèce reste toutefois "vulnérable". Environ 500 pandas en captivité et 2.000 à l'état sauvage vivent en Chine.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.