27/06/2020 18:26
>>La menace de famine s'accroît au Zimbabwe
>>Un premier mort du coronavirus recensé au Zimbabwe

Le gouvernement zimbabwéen a annoncé vendredi 26 juin la suspension de toutes les transactions monétaires via téléphone portable, disant vouloir lutter contre le marché noir des devises étrangères et de présumés saboteurs économiques. Dans un communiqué, son porte-parole, Nick Mangwana, a expliqué que cette série de mesures visait à faire face aux malversations, à la criminalité et au sabotage économique commis par des personnes qui prétendent soutenir le gouvernement, mais qui ont en réalité d'autres objectifs. "Ces mesures comprennent la suspension de toutes les transactions monétaires sur les plateformes monétaires via téléphone portable afin de faciliter des enquêtes en profondeur qui conduiront à l'arrestation et à la poursuite des contrevenants", a-t-il dit en ajoutant qu'elles comprendront également la suspension de toutes les transactions à la bourse de Harare. Par cette décision, le gouvernement entend faire converger l'actuel taux de change fictif en un taux réel déterminé par le marché dans le cadre du système d'enchères de devises étrangères lancé mardi  23 juin par la Banque de réserve du Zimbabwe, a ajouté Mangwana. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.