15/10/2017 09:12
Le Vietnam a l’ambition de faire de Vân Dôn, Bac Vân Phong et Phu Quôc des zones économiques spéciales. Chacune d’entre elles possédera sa propre stratégie de développement permettant d’optimiser ses avantages comparatifs.

>>Le Vietnam envisage d’ouvrir trois nouvelles zones économiques spéciales
>>Le Vietnam étudie une loi sur les zones économiques spéciales
>>Bientôt une loi sur la zone économique spéciale

Les autorités de la province s’engagent aussi à faire de Vân Dôn une ZES respectueuse de l’environnement.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Le projet des zones économiques spéciales (ZES) va peut-être se réaliser d’ici la fin de l’année. «Nous allons créer des territoires très attractifs, les investissements augmenteront nettement dès 2018», estime Nguyên Chi Dung, ministre du Plan et de l’Investissement.

Vân Dôn s’apprête à devenir une ZES

Vân Dôn est un archipel situé au sud-est de la province de Quang Ninh (Nord) qui s’étend sur plus de 550 km² et comprend 600 îlots. Le projet d’une zone économique spéciale est mûrement réfléchi depuis 2012 par les dirigeants de Quang Ninh. Depuis, plus de 50 conférences, colloques et séances de travail ont été organisés dans l’optique de collecter les avis d’experts, de gestionnaires et de scientifiques. Cette province a également envoyé plusieurs délégations à l’étranger pour s’enrichir des expériences des autres pays en matière de ZES. Vân Dôn deviendra un centre économique moteur de la région du Nord du pays et un espace économique de dimension internationale. Sur une superficie équivalente à celle de Singapour, Vân Dôn sera aussi un site touristique maritime et insulaire de grand standing, avec des services de loisirs aux normes internationales.

«Notre province a su développer le tourisme et bien préparer la future ZES de Vân Dôn», a déclaré Nguyên Duc Long, président du Comité populaire de Quang Ninh. Et de poursuivre : «Quang Ninh mobilise ses ressources financières pour améliorer ses infrastructures». En effet, elle est parvenue à réunir près de 40.000 milliards de dôngs, dont 30.000 de la part d’entreprises vietnamiennes et étrangères. Par ailleurs, elle met actuellement tout en œuvre pour devenir une puissance maritime. Les autorités de la province s’engagent aussi à faire de Vân Dôn une ZES respectueuse de l’environnement.

«Depuis longtemps, nous attendons avec impatience le jour où Vân Dôn deviendra une zone économique spéciale», a souligné Hoàng Huu Thai, domicilié dans le hameau de Dông Thành, commune de Dông Xa, district de Vân Dôn. Comme lui, beaucoup de locaux soutiennent le projet.

Bac Vân Phong est doté d’un énorme potentiel

Bac Vân Phong se situe dans une région littorale, idéale pour la construction d’un port maritime international.
Photo : NTR/CVN

Aux termes du projet sur la ZES de Bac Vân Phong élaboré par le Comité populaire de la province de Khanh Hoà (Centre), cette zone s’étend sur une superficie d’environ 66.000 ha dans le chef-lieu de Ninh Hoà, district de Van Ninh, au nord de cette province. Elle donne la priorité  au développement de quatre secteurs : les services maritimes ; les services financiers internationaux ; le tourisme de haute qualité (avec les casinos, des zones de distractions aux normes internationales...) ; et enfin, les hautes technologies. En août 2017, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a donné son feu vert à Khanh Hoà pour faire de Bac Van Phong une ZES, conformément à la planification adoptée. 

La raison pour laquelle Bac Vân Phong bénéficie du soutien total du gouvernement s’explique par le fort potentiel économique du site, et notamment par son écosystème propice à un tourisme de grande ampleur. De plus, elle se situe dans une région littorale, idéale pour la construction d’un port maritime international.

Selon les prévisions, la ZES pourrait rapporter à l’État environ 1,2 milliard de dollars par an via diverses taxes, sans compter plus d’un milliard de dollars de recettes issues de l’exploitation du parc foncier de la région.

Aussi, la valeur ajoutée des entreprises (en cumulé) est amenée à atteindre environ 10 milliards de dollars pendant la période 2017-2020. Le PIB par habitant dans cette zone s’élèvera autour de 4.000 dollars par an en 2020 et à environ 9.500 dollars en 2030, toujours selon les prévisions. 

Phu Quôc se développera à grande vitesse

Phu Quôc, forte de ses potentiels, deviendra une locomotive économique du Sud.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

Connue pour ses superbes plages et ses forêts, Phu Quôc est aussi appelée l’«île d’émeraude» en raison de ses trésors naturels et de son potentiel touristique. Elle est reliée à Hô Chi Minh-Ville, Phnom Penh (Cambodge), Kuala Lumpur (Malaisie), Jakarta (Indonésie), Phuket et Bangkok (Thailande) par voie aérienne.

Selon le vice-président du Comité populaire du district insulaire de Phu Quôc, Huynh Quang Hung, cette région se développe très vite. Elle compte actuellement 26 projets d’investissement direct étranger, avec un montant total de 290 millions de dollars. Par ailleurs, ces dernières années, elle a connu une forte croissance économique (plus de 30%).

Avec ses longues plages de sable blanc, ses forêts vierges et ses îlots, Phu Quôc est l’une des régions du pays où l’on trouve les plus beaux paysages. Le nombre de touristes en 2016 a augmenté de 63% par rapport à 2015. Au premier semestre de cette année, Phu Quôc a accueilli pas moins de 987.940 visiteurs, dont un grand nombre d’étrangers.

Le projet de ZES à Phu Quôc vise à attirer les investisseurs et faire de la province une zone commerciale internationale proposant des services de luxe. Ce serait l’unique zone économique spéciale du Vietnam autorisée à développer les secteurs de l’exploitation, de l’élevage et de la transformation des produits aquatiques, ainsi que des services logistiques pour la pêche.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).