08/07/2018 15:37
Des dizaines de milliers de Croates ont fêté la qualification de leur sélection pour les demi-finales du Mondial-2018 vendredi 6 juillet dans les rues de Zagreb, 20 ans après l'épopée de la Coupe du monde 1998 achevée face à la France au même stade de la compétition.
>>Martinez: la Belgique "n'a pas gagné une seule Coupe du monde"
>>Mondial-2018: Lukaku, Mbappé, Neymar, à la poursuite du meilleur buteur Kane
>>Uruguay: Cavani s'entraîne à part à la veille du match face à la France

Le défenseur croate Domagoj Vida (à droite) a frappé la séance de tirs au but, contribuant à confirmer la victoire de son équipe. Photo: AFP/VNA/CVN

Comme face au Danemark en huitièmes de finale, les nerfs des supporters croates ont été mis à rude épreuve lors d'une nouvelle séance de tirs au but, remportée cette fois face au pays-hôte, la Russie (2-2 a.p., 4-3 t.a.b.).

Après le dernier tir au but croate réussi par Ivan Rakitic, environ 15.000  supporters, parés du maillot à damiers et réunis sur la principale place de Zagreb pour suivre le match, ont laissé explosé leur joie à grands renforts de fumigènes. Des milliers d'autres les ont imités dans les fan zones réparties dans les différents quartiers de la capitale croate et dans d'autres villes de ce pays qui compte 4 millions d'habitants.

La chanson des supporters Joue ma Croatie, quand je te vois mon cœur est en feu! et les Hrvatska! Hrvatska! (Croatie, Croatie) ont ensuite résonné dans les rues du pays, pendant que les fontaines étaient prises d'assaut par des fans torse nu et que les voitures ornées du drapeau croate paradaient. Depuis la victoire 3-0 en phase de groupes face à l'Argentine, la ferveur a gagné le pays et les maillots des stars de la sélection se vendent comme des petits pains.

------------
Programme (en heures GMT)
 
Mardi 10 juillet: Demi-finale: (18h00) France - Belgique,
à Saint-Pétersbourg

Mercredi 11 juillet: Demi-finale: (18h00) Croatie - Angleterre,
à Moscou (Loujniki)

Samedi 14 juillet: (14h00) Match pour la 3e place,
à Saint-Pétersbourg

Dimanche 15 juillet: (15h00) Finale,
à Moscou (Loujniki)
--------------------------------------
 
"Modric est celui qui se vend le mieux, mais Subasic (le gardien, encore décisif lors des tirs au but) a de plus en plus de succès", explique Ana Maric, 20 ans, qui vend des souvenirs dans le centre de Zagreb. Les médias croates avaient fait de ce quart contre la Russie un "match crucial pour cette génération" dorée des Modric, Rakitic, Mandzukic, Perisic, etc, qui avait l'opportunité d'égaler ses illustres prédécesseurs de 1998, Davor Suker, Zvonimir Boban ou encore Robert Prosinecki.

Kane n'a pas marqué mais reste meilleur buteur avec 6

Harry Kane a conservé la tête du classement des buteurs de la Coupe du monde en Russie (6 buts) même s'il n'a pas marqué lors du quart de finale contre la Suède samedi 7 juillet, remporté par la sélection des Trois Lions 2 à 0. Ses coéquipiers Harry Maguire et Dele Alli ont chacun inscrit de la tête leur premier but du tournoi.

Classement des buteurs du  Mondial 2018 de football à l'issue des matches joués samedi 7 juillet:
6 buts: Kane (Angleterre)

4 buts: Cheryshev (Russie), Cristiano Ronaldo (Portugal), Lukaku
(Belgique)

3 buts: Cavani (Uruguay), Costa (Espagne), Dzyuba (Russie), Griezmann (France), Kylian Mbappé (France), Mina (Colombie)

2 buts: Agüero (Argentine), Coutinho (Brésil), Granqvist (Suède), E. Hazard (Belgique), Inui (Japon), Jedinak (Australie), Khazri (Tunisie), Modric (Croatie), Musa (Nigeria), Neymar (Brésil), Salah (Egypte), Son Heung-min (Corée du Sud), Stones (Angleterre), Suárez (Uruguay)

1 but: Al-Dawsari (Arabie Saoudite), Al-Faraj (Arabie Saoudite), Alli  (Angleterre), Ansari Fard (Iran), Aspas (Espagne), Augustinsson (Suède), Badelj (Croatie), Batshuayi (Belgique), Bednarek (Pologne), F. Ben Youssef (Tunisie), Boutaib (Maroc), Bronn (Tunisie), Carrillo (Pérou), Chadli (Belgique), Chicharito Hernandez (Mexique), J. G. Cuadrado (Colombie), De Bruyne (Belgique), Di María (Argentine), Drmic (Suisse), Dzemaili (Suisse), En-Nesyri (Maroc), Eriksen (Danemark), Falcao (Colombie), Felipe Baloy (Panama), Fellaini (Belgique), Finnbogason (Islande), Forsberg (Suède), Gazinskiy (Russie), Gimenez (Uruguay), Golovin (Russie), Guerrero (Pérou), Haraguchi (Japon), K. Honda (Japon), Isco (Espagne), Januzaj (Belgique), M. Jørgensen (Danemark), Kagawa (Japon), Kim Young-gwon (Corée du Sud), Kolarov (Serbie), Kramaric (Croatie), Kroos (Allemagne), Krychowiak (Pologne), Lingard (Angleterre), Lozano (Mexique), Maguire (Angleterre), Mandzukic (Croatie), Mané (Sénégal), Mario Fernandes (Russie), Mercado (Argentine), Mertens (Belgique), Messi (Argentine), Mitrovic (Serbie), Moses (Nigeria), Nacho Fernández (Espagne), Niang (Sénégal), Osako (Japon), Paulinho (Brésil), Pavard (France), Pepe (Portugal), Perisic (Croatie), Poulsen (Danemark), Quaresma (Portugal), Quintero (Colombie), Rakitic (Croatie), Rebic (Croatie), Renato Augusto (Brésil), Reus (Allemagne), Roberto Firmino (Brésil), Rojo (Argentine), Sassi (Tunisie), Shaqiri (Suisse), Sigurdsson (Islande), Thiago Silva (Brésil), Toivonen (Suède), Varane (France), Vela (Mexique), Vertonghen (Belgique), Vida (Croatie), Wague (Sénégal), Waston (Costa Rica), Xhaka (Suisse), Zuber (Suisse).
Avant les demi-finales, Kane conserve deux buts d'avance sur son plus proche poursuivant encore en course, le Belge Romelu Lukaku, qui a trouvé le chemin des filets à quatre reprises. En marquant contre la Croatie dans le dernier quart de finale, le Russe Denis Cheryshev, héros du match d'ouverture contre l'Arabie saoudite, a également porté son total à 4 buts, insuffisant toutefois pour empêcher l'élimination du pays hôte (2-2 a.p., 3 t.a.b à 4).

Cherchesov: "On est comme des conscrits démobilisés"

"On est comme des conscrits démobilisés avant l'heure", a commenté le sélectionneur de la Russie Stanislav Cherchesov, dont l'équipe a été éliminée en quart de finale de son Mondial-2018 à domicile par la Croatie samedi 7 juillet. "On a été critiqués avant le tournoi? Croyez moi ou non, nous, nous croyions en nous, et le pays nous aimait", a ajouté le moustachu le plus célèbre de Russie. La Sbornaïa n'avait pas gagné un match en 2018 avant le tournoi. Elle s'est offert la tête de l'Espagne, championne du monde 2010, en huitième de finale avant de ne céder face à la Croatie qu'aux tirs au but (2-2 a.p.; 4 t.a.b à 3).

Croatie - Angleterre et France - Belgique en demi-finales

La Croatie et l'Angleterre s'affronteront mercredi prochain 11 juillet à Moscou lors de la deuxième demi-finale de la Coupe du monde en Russie. L'autre demie opposera la France à la Belgique mardi 10 juillet à Saint-Pétersbourg.

La Suède dit adieu au Mondial mais célèbre ses joueurs

Jets de confettis et fumigènes sur un fond de musique électro à faire trembler les haut-parleurs au cœur de Stockholm: les supporters suédois ont davantage célébré le parcours de leur équipe nationale au Mondial que pleuré l'élimination, après la défaite contre l'Angleterre samedi 7 juillet. "Nous sommes tellement fiers!" Malgré la défaite (2-0), la joie d'avoir vu la Suède accéder aux quarts de finale l'a emporté sur la déception pour les centaines de fans rassemblés devant les écrans géants d'un bar en plein air sur l'île de Djurgården dans la capitale.

"Je suis assez satisfait après tout, ce sont nos premiers quarts de finale depuis 1994, donc c'est génial", a réagi à l'issue du match Emil Sarajlija. Place à une soirée festive pour le jeune homme, qui entend honorer une équipe dont il est "fier". "C'est un succès pour nous." "L'Angleterre était une meilleure équipe, mais la Suède s'est bien battue!", a salué de son côté Fredrik Hagman venu supporter la sélection bleue et jaune entre amis. "Il n'y a aucune honte à avoir", poursuit le jeune homme de 25 ans.

Avant le coup d'envoi, la confiance était pourtant au rendez-vous chez la plupart des supporters. "2-1 pour la Suède", pariait Gösta Sundin, venu avec une dizaine d'amis regarder le match en terrasse. Cependant, le match lancé, les minutes s'écoulent et le jeu s'enlise... jusqu'au premier but anglais, à la trentième minute, signé Harry Maguire. "On ne l'avait pas vu venir lui!", commente à la mi-temps Joakim Flodin, confortablement installé dans son fauteuil. La tension monte: "On peut y arriver et même les dépasser", assure-t-il.

En deuxième période, les occasions se présentent, la tentative de corner signée Marcus Berg à la 70e minute relance les espoirs. Déjà célébré comme un but à Stockholm, le tir passe finalement au-dessus des filets de Jordan Pickford. Et à une minute de la fin du temps réglementaire, le coup franc avorté de Ludwig Augustinsson arrache les derniers espoirs dans les rangs suédois.  Finalement, l'Anglais Dele Alli signera l'ultime but de la rencontre, à la 59e minute. Maillot bleu et jaune sur le dos, drapeau suédois sur les joues, Oscar  Chappert est tout de même ravi du parcours de la bande de Janne Andersson: "je les applaudis, ils ont fait une belle Coupe du monde", souffle-t-il.
 

APS/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.