10/05/2022 16:00
La République de Corée a investi mardi 10 mai son nouveau président Yoon Suk-yeol, qui a entamé son mandat de cinq ans en appelant la République populaire démocratique de Corée à renoncer à son arsenal nucléaire en échange d'une aide économique massive, alors que les relations entre les deux voisins traversent une période de fortes tensions.
>>La République de Corée élargit les réductions de taxes sur le carburant
>>R. de Corée : le président élu nomme l'ancien PM au poste du chef du gouvernement
>>Le président élu sud-coréen veut transférer le palais présidentiel

Le nouveau président sud-coréen Yoon Suk-yeol prête serment lors de sa cérémonie d'investiture, le 10 mai à Séoul. Photo : AFP/VNA/CVN

M. Yoon, un conservateur de 61 ans, arrive au pouvoir au moment où la République populaire démocratique de Corée (RPDC), de plus en plus belliqueuse, a mené depuis janvier une série record de quinze essais de missiles dont deux la semaine dernière. Séoul et Washington la soupçonnent aussi de vouloir reprendre prochainement ses essais nucléaires.

Le nouveau chef de l'État a assisté à son premier briefing de commandant suprême des armées avec les responsables de l'état-major sud-coréen, dans le bunker situé sous ses bureaux. Après avoir prêté serment lors d'une cérémonie géante à Séoul, il a, dans son discours d'investiture, appelé la RPDC à renoncer à l'arme atomique.

"Si la RDPC s'engage véritablement dans un processus de dénucléarisation complète, nous présenterons un plan audacieux qui renforcera considérablement l'économie nord-coréenne et améliorera la qualité de vie de sa population", a-t-il promis.

La cérémonie s'est déroulée devant l'Assemblée nationale, avec des fanfares de l'armée, des soldats en tenue de cérémonie, environ 40.000 invités et une salve de 21 coups de canon. Elle est de loin la plus onéreuse jamais organisée avec un budget de 3,3 milliards de wons (2,5 millions d'euros).
AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.