19/06/2021 10:40
Face à la pandémie de COVID-19, chacun doit changer ses habitudes quotidiennes pour vivre et gagner sa vie. Dans cet article, nous parlerons de l'un des changements dans la routine d’une jeune Vietnamienne dans la situation épidémique : la pratique du yoga.
>>Yoga, grâce, père saturnien : comment les écrivains sortent de dépression
>>Partager sa vie en période de distanciation sociale
>>Retrouver les vertus de la lenteur pendant l’épidémie de COVID-19

Avant l’apparition du COVID-19, le yoga est largement pratiqué dans les lieux publics comme exercice martinal.
Photo : VNA/CVN

Étudiante de l’Université nationale de Hanoï, Thu est aussi obligée de s’adapter à une nouvelle vie en continuant ses études. Elle a activement planifié son emploi du temps lors de l’épidémie. Le sport est essentiel selon elle. C’est alors qu’elle a découvert et s’est mise à pratiquer le yoga. C’est génial !

Normalement, elle aime le dynamisme et les activités physiques rythmées. Elle choisit donc généralement des sports énergiques et vibrants comme le volleyball, le basketball ou la gym… Cependant, lorsque la pandémie de COVID-19 est arrivée, l’étudiante ne pouvait plus pratiquer les sports collectifs qui réunissaient autant de monde. Elle a commencé à faire des recherches sur Internet et a trouvé que le yoga était un sport intéressant. Cette activité sportive suscite l’intérêt chez beaucoup de personnes. Parfait pour se relaxer, il associe des postures physiques à des exercices de respiration et de méditation.
    
Le yoga, une nouvelle habitude de Thu pendant la pandémie de COVID-19. Photo : Nguyên Thu/CVN
Quand elle est restée à la maison pour se protéger du COVID, elle devait beaucoup étudier en ligne et avait aussi des devoirs à faire. Elle passait la plupart de son temps à étudier et à aider ses parents à faire le ménage. C’est pourquoi, elle n’avait pas beaucoup de temps libre pour faire du sport. Ainsi le yoga est apparu comme le sport idéal à ce moment-là. Elle passe environ 30 à 40 minutes par jour pour deux séances de yoga. Elle pratique le yoga à 06h00, le matin au réveil, et 30 minutes avant de se coucher. C’était un peu ennuyeux au début mais elle s’y est progressivement habituée. En conséquence, elle a compris que le yoga était vraiment bénéfique pour elle.

Pratiquer le yoga tous les jours contribue à réduire le stress et les pensées négatives de la jeune femme. C’est un moyen efficace de rester calme. De plus, le yoga l’aide à se concentrer pendant ses études et surtout à réduire la douleur et la fatigue de certaines parties de son corps comme le cou, le dos, les bras, les jambes... à une époque où elle ne pouvait pas sortir. En outre, elle avait souvent des maux de tête et une pression artérielle basse, en particulier pendant le confinement. De plus, elle devait constamment utiliser des écrans pour étudier. Tout cela la fatiguait et elle se sentait épuisée. "Le yoga est une activité vraiment efficace pour atténuer ce problème", affirme-t-elle.

D’un autre côté, lorsque la pandémie de COVID est arrivée, nous ne pouvions sortir que si cela était absolument nécessaire et la prise de poids était un problème qui préoccupait et inquiétait de nombreuses personnes. Heureusement, la pratique du yoga peut nous aider à garder la forme. Et c’est aussi le cas de Thu. Pratiquer le yoga ne prend pas trop de temps mais grâce à cela, elle a pu garder un esprit sain dans un corps sain pendant l’épidémie de COVID. Le yoga a été pour elle une nouvelle découverte et une expérience formidable. C’est l’histoire de Thu pendant l’épidémie de COVID.

Et vous ? Avez-vous fait de nouvelles découvertes intéressantes durant la pandémie de COVID-19 ? Comment avez-vous vécu cette période difficile ?
 
Nguyên Thi Thu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Cinq Parcs nationaux du Vietnam Le Vietnam n'est pas seulement célèbre pour ses plages classées parmi les plus belles destinations insulaires du monde, son réseau de Parcs nationaux impressionne aussi fortement de nombreux visiteurs.