09/06/2018 14:11
>>Yémen: le cyclone Mekunu touche l’île de Socotra, 17 disparus
>>Yémen : 40 opposants houthis tués par les forces gouvernementales en 24 heures

Les Nations unies ont averti vendredi 8 juin qu'une attaque contre la ville portuaire de Hodeïda, la quatrième plus grande ville du Yémen, située à l'Ouest du pays, aurait un "impact catastrophique" sur les civils. L'ONU estime à près de 600.000 de civils vivant à Hodeïda et dans les alentours. "Dans le pire des cas, nous craignons que 250.000 personnes perdent tout et même leur vie", a mis en garde la coordonnatrice humanitaire pour le Yémen Lise Grande. En plus d'être l'une des régions les plus densément peuplées du Yémen, Hodeïda, sur la mer Rouge, est le principal point d'entrée des importations de marchandises, de l'aide humanitaire. Une "coupure des importations via Hodeïda pour une longue période fera courir à la population yéménite un risque extrême et injustifié", a souligné le coordonnatrice. "Avec autant de vies en jeu, les parties au conflit doivent absolument tout faire pour protéger les civils et s'assurer qu'ils ont l'aide dont ils ont besoin pour survivre", a déclaré Mme Grande.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Tourisme durable au Parc national de Tràm Chim Avec sa forêt et ses paysages remarquables, le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Thap (delta du Mékong), a été classé 2000e site Ramsar parmi les zones humides du monde et 4e site Ramsar du Vietnam.