26/11/2018 09:28
Au Yémen, la coalition progouvernementale a lancé dimanche 25 novembre des raids aériens sur les lignes d'approvisionnement des opposants aux alentours de la ville stratégique de Hodeida tenue par les Houthis, ont indiqué des responsables progouvernementaux, des insurgés et un habitant.

>>L'ONU veut une accalmie au Yémen avant les consultations de paix
>>Yémen: des pourparlers début décembre en Suède, l’émissaire de l’ONU à Sanaa
>>Yémen: l'émissaire de l'ONU à Sanaa, craintes de déasastre à Hodeida
 

Des forces progouvernementales yéménites dans l'est de la ville de Hodeida le 18 novembre. Photo: AFP/VNA/CVN


Ces raids, accompagnés d'échanges de tirs dans l'est de la ville portuaire, font suite à une visite sur place vendredi 23 novembre de l'émissaire de l'ONU, Martin Griffiths, qui a souhaité une trêve permanente à Hodeida avant les négociations de paix en Suède. Elles auront lieu début décembre selon les États-Unis.

Les raids aériens ont pris pour cible des convois de renforts opposants à l'entrée nord (bien nord) de la ville de Hodeida, ainsi que dans des zones situées à quelques kilomètres au sud de la cité, ont précisé des responsables des forces progouvernementales.

Hodeida, dont le port est crucial pour l'entrée de l'aide humanitaire destinée aux populations de ce pays ravagé par la guerre, est située à l'Ouest du Yémen, au bord de la mer Rouge. Un habitant, contacté au téléphone, a également indiqué avoir entendu des échanges de tirs entre rebelles et forces du gouvernement dans les quartiers est de Hodeida.

Selon des sources progouvernementales et deux médecins opérant dans des hôpitaux, 26 opposants ont été tués au cours des dernières 24 heures: 14 dans les affrontements dans l'est de la ville et 12 dans ceux ayant eu lieu au sud de Hodeida. Cinq membres des forces progouvernementales ont également trouvé la mort dans la ville au cours des dernières 24 heures, soit dans l'explosion de mines soit dans des affrontements, selon des sources loyalistes.

Le port de Hodeida est vital pour l'acheminement de la quasi-totalité des importations et des aides au Yémen, pays au bord de la famine. Selon l'ONU, 14 millions de personnes vivent en situation de pré-famine. Sous la pression internationale, une trêve dans les combats était globalement respectée depuis une dizaine de jours dans cette ville aux mains des Houthis.

La guerre au Yémen a fait depuis 2015 quelque 10.000 morts et provoqué la pire crise humanitaire au monde selon l'ONU.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Festival des fleurs de pêcher sur le plateau karstique de Dông Van Un festival des fleurs de pêcher se déroule sur le plateau karstique de Dông Van dans le district de Meo Vac, province montagneuse du Nord de Hà Giang. L'événement s’est ouvert avec un spectacle artistique le soir du jeudi 21 février.