08/12/2018 15:38
Le conflit au Yémen a fait près de 1.500 victimes civiles entre août et octobre de cette année, selon le Mécanisme de protection de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dans ce pays.
>>Yémen: Guterres espère des pourparlers de paix d'ici la fin de l'année
>>Yémen: six membres d'Al-Qaïda tués dans une frappe de drone américain

De jeunes garçons devant des bâtiments endommagés à Saada, au Yémen.
Photo: PAM/Jonathan Dumont (archives)

"Cela signifie en moyenne 123 morts et blessés civils chaque semaine au cours de cette période", a déclaré Shabia Mantoo, porte-parole du HCR, lors d'un point de presse ce vendredi 7 décembre à Genève.

Selon les données publiées dans le dernier rapport de surveillance sur l'impact des civils (CIMP), environ 670 incidents de violence armée ont fait 1.478 victimes civiles en un trimestre. Sur ce total, 33% étaient des femmes et des enfants, dont 217 tués et 268 blessés.

Au Yémen, les maisons et les hôpitaux ne sont pas épargnés par les violences.

Selon le HCR, 23% de tous les morts et blessés (336 victimes civiles) au cours de cette période ont été signalés dans des maisons.

ONU/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.