03/12/2018 23:26

L'émissaire de l'ONU au Yémen, Martin Griffiths, devait être de retour à Sanaa ce lundi 3 décembre, a annoncé une source onusienne. M. Griffiths devait "arriver lundi après-midi à Sanaa", dans le cadre des efforts de paix au Yémen où sévit un conflit destructeur depuis 2015, a précisé cette source citée par des agences. Martin Griffiths poursuit ses efforts pour amener les deux parties au conflit au Yémen à la table des négociations. Il cherche à organiser des consultations de paix en Suède, sans en fixer de date. Jeudi 29 novembre , les membres du mouvement "Ansarallah" (Houthis) avaient indiqué vouloir se rendre à des négociations sous l'égide de l'ONU prévues en Suède si on leur garantissait de pouvoir quitter le Yémen et y revenir en toute sécurité. Le gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale, soutenu par une coalition emmenée sous commandement saoudien, compte également s'y rendre. M. Griffiths s'est entretenu ces derniers jours avec des responsables des Houthis et du gouvernement yéménite, séparément, pour préparer les négociations. D'après l'ONU, près de 10.000 personnes ont été tuées depuis que la coalition s'est mêlée au conflit en 2015. Le conflit au Yémen a aussi provoqué une crise humanitaire avec des pénuries graves de nourriture, d'eau et de traitements médicaux.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.