11/04/2016 18:51
Un cessez-le-feu négocié par les Nations unies est entré en vigueur dimanche 10 avril à minuit (21h00 GMT) entre les forces du gouvernement yéménite et les rebelles chiites Houthis dans sept provinces du pays touché par la guerre, ont indiqué des sources gouvernementales.
>>Le président yéménite limoge son Premier ministre
>>Le Conseil de sécurité de l'ONU va se pencher sur la Syrie et le Yémen au mois d'avril

Un cessez-le-feu au Yémen négocié par les Nations unies est entré en vigueur le 10 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

La cessation des hostilités a commencé dimanche 10 avril en vue des pourparlers entre les protagonistes du conflit qui se tiendront au Koweït le 18 avril et qui visent à mettre un terme à la guerre civile qui perdure depuis 282 jours dans le pays.

Le gouvernement yéménite reconnu internationalement et la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite se sont engagés à respecter le cessez-le-feu, alors que la coalition a indiqué se réserver le droit de répliquer à toute violation de la trêve par les Houthis ou leurs partisans.

Le ministre yéménite des Affaires étrangères Abdel Malek al Mekhlafi a déclaré : "Le président Hadi a ordonné aux commandants des forces armées à travers le pays de respecter entièrement le cessez-le-feu".

Le groupe chiite Houthi et ses alliés à Sanaa, capitale yéménite, ont publié une déclaration officielle s'engageant à respecter cessez-le-feu, selon des médias pro-houthis.

Les affrontements armés se sont poursuivis entre les troupes pro-gouvernementales et les rebelles houthis chiites dans la province méridionale de Taiz deux heures avant l'entrée en vigueur de la trêve.

Moins d'une heure avant le début du cessez-le-feu, les avions de combats de la coalition ont mené cinq raids contre les positions contrôlées par les houthis dans la région de Serwah de la province de Marib (Nord).

Il s'agit du quatrième cessez-le-feu depuis que la coalition dirigée par l'Arabie saoudite a commencé ses frappes aériennes en mars 2015 pour soutenir le gouvernement du Yémen internationalement reconnu du président Abd-Rabbo Mansour Hadi.

Les précédents cessez-le-feu ont échoué alors que les négociations ont été bloquées, mais les analystes s'attendent à une atmosphère plus favorable au cours des pourparlers de la semaine prochaine au Koweït. Plus de 6.000 personnes, des civils pour la moitié, ont été tuées dans les combats et les raids aériens depuis le début du conflit au Yémen.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.