14/03/2018 08:48
Six personnes, dont un enfant, ont été tuées mardi 13 mars dans un attentat suicide revendiqué par le groupe État islamique (EI) à Aden, dans le Sud du Yémen, a indiqué un responsable des services de sécurité yéménites.
>>La guerre continue d'avoir un impact dévastateur sur les enfants
>>Yémen : 5.000 enfants tués ou blessés du fait de la guerre, selon l’UNICEF
>>Les combats s'intensifient à Aden, 36 morts en deux jours
>>Yémen : des combats font plus de 60 morts dans la région de Hodeida

Le 13 mars à Aden au Yémen, des Yéménites inspectent l'épave d'une voiture détruite par l'attentat suicide. Photo : AFP/VNA/CVN

L'attentat, dans le nord d'Aden, a visé un centre d'approvisionnement en produits alimentaires d'une force de sécurité appelée "Cordon de sécurité", a précisé ce responsable.

Six personnes, dont un enfant, ont été tuées et 30 blessées, dont des passants, a-t-il ajouté, révisant à la hausse un premier bilan de cinq morts et 18 blessés.

Un vidéaste de l'AFP, qui s'est rendu sur place, a dénombré au moins cinq morts.

Le bâtiment et de nombreux véhicules ont subi d'importants dégâts.

L'EI a revendiqué l'attentat en indiquant dans un communiqué qu'il avait été commis par un kamikaze du nom de Hamza al-Muhajir.

Peu auparavant, son agence de propagande Amaq avait indiqué que l'attaque avait visé un centre de la force du "Cordon de sécurité" dans la zone d'Al-Darine à Al-Mansourah, grand quartier du nord d'Aden.

Le 24 février, cinq personnes, dont un enfant, avaient été tuées et 31 blessées dans un double attentat suicide perpétré contre l'unité de lutte antiterroriste dans cette même ville d'Aden. L'attaque avait aussi été revendiquée par l'EI.

Ces dernières années, Aden, grande ville du Sud, a été le théâtre d'une série d'attentats ayant tué des centaines de personnes, certains ayant été revendiqués par l'EI, d'autres par Al-Qaïda.

La guerre au Yémen a fait quelque 9.300 morts et plus de 53.000 blessés, dont de nombreux civils, plaçant également des régions au bord de la famine.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.