21/07/2018 18:01

>>ONU: les parties au conflit au Yémen expriment leur engagement à la paix
>>Onze millions d'enfants ont besoin d'aide au Yémen
>>Yémen: les opposants Houthis se retranchent à Hodeida

Les violences depuis mi-juin entre la coalition menée par l'Arabie saoudite et le mouvement Ansar Allah (houthis) ont fait 50.000 nouveaux déplacés internes au Yémen, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Selon l'Agence onusienne basée à Genève, les pertes civiles et les déplacements massifs continuent d'augmenter au milieu des combats intenses qui ont commencé le 12 juin dernier. Ces violences ont "causé d'autres dégâts aux services publics déjà ravagés par la guerre et qui ont affecté les approvisionnements en eau", a déclaré vendredi 20 juillet le porte-parole de l'OIM Joël Millman, lors d'un point de presse à Genève. Selon lui, des magasins ont été forcés à fermer entraînant des pénuries de produits essentiels. En outre, ces combats ont compliqué l'acheminement de l'aide humanitaire et entraîné la fermeture d'un centre d'alimentation temporaire à Zabid. Face à cette urgence humanitaire, l'Agence des Nations unies pour les migrations au Yémen a d'ailleurs déployé cette semaine une cinquantaine de collaborateurs pour aider les milliers de personnes déplacées par les violents combats autour de la ville portuaire stratégique de Hodeïda.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.