11/02/2020 22:36
Destination de plus en plus prisée, Y Ty est une petite bourgade montagneuse située à la frontière du Laos dans la province septentrionale de Lào Cai. Depuis quelques années, le tourisme contribue à son développement et les habitants sont ravis de profiter de cette nouvelle manne.
>>Lào Cai : la beauté des rizières d’Y Ty à la saison du riz mûr
>>Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai

Les rizières en terrasse d’Y Ty à la saison du riz mûr.
Photo :  DT/CVN

Qui dit tourisme à Lào Cai dit Sa Pa. Mais depuis quelques années, de plus en plus des touristes se rendent à Y Ty, une localité charmante peuplée de nombreuses minorités ethniques et entourée de forêts vierges pluri-centenaires et de rizières en terrasses magnifiques. Les possibilités de randonnées y sont nombreuses et les touristes découvrent avec enchantement les chutes d’eau d’Ong Chua, de Rông ou de  Ba Tâng, la grotte Phin Ngan ou encore le sommet PuTaleng.

Bourgade de montagne au paysage stupéfiant, Y Ty souhaite développer le tourisme et les autorités de la province de Lào Cai ont décidé de mettre tout en œuvre pour y parvenir. Depuis quelques années, de nombreuses familles se sont lancées dans le tourisme communautaire et hébergent les touristes selon la formule de la maison d’hôte. Des ateliers de formation ont été organisés par les autorités pour apprendre aux habitants les rudiments de l’accueil et de la restauration.

Avec l’arrivée des touristes, le niveau de vie des habitants s’est grandement amélioré, constate Pham Van Tâm, président du Comité populaire de la commune d’Y Ty. "L’année dernière, nous avons accueilli plus de 15.000 touristes, dont une centaine  d’étrangers. Grâce à cette nouvelle activité, le taux de foyers pauvres a diminué de plus de 15%"

Peuplée de nombreuses ethnies minoritaires comme les Giay, les Dao, les Mông, les Hà Nhi, Y Ti s’applique à promouvoir leur diversité culturelle et organise de nombreux événements traditionnels comme la descente aux champs, la fête de Put Tông, ou de Khô Già Già ou encore le culte dédié au génie de la forêt des Hà Nhi et des Dao.

Ly Xa Xuy s’est lancé dans les premiers dans le tourisme communautaire. Il indique : "Pour maintenir durablement l’afflux touristique, les autorités locales devraient sensibiliser les minorités à la préservation de leurs traditions et de leurs habitats, L’originalité des maisons en torchi des Hà Nhi participe au développement de la localité".

Inscrit dans la zone touristique de Sapa, le district de Bat Xat s’attache depuis plusieurs années à promouvoir les coutumes et modes de vie ancestraux des minorités ethniques qu’il abrite. Quelque 70.000 touristes ont déjà fait le détour rapportant à la commune 20 milliards de dôngs.  

Nguyên Quang Binh, vice-président du comité populaire du district de Bat Xat, fait savoir : "La province de Lào Cai recherche des financements pour développer un tourisme communautaire axé sur la préservation culturelle et la protection de l’environnement"

La province de Lào Cai souhaite faire de Lào Cai – Sa Pa et Y Ty un triangle touristique incontournable dans le Nord-Ouest du pays.


VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.