05/07/2022 10:31
Rafael Nadal, 4e mondial, a dominé sans grande frayeur le Néerlandais Botic van de Zandschulp (25e) 6-4, 6-2, 7-6 (8/6), lundi 4 juillet en 8es de finale de Wimbledon et retrouvera au prochain tour l'Américain Taylor Fritz (14e).
>>Djokovic lâche un set à van Rijthoven et rejoint Sinner en quarts
>>Wimbledon : Cornet stoppe Swiatek, Kyrgios piège Tsitsipas
>>Wimbledon : tranquille comme Djokovic, Alcaraz et Sinner ont rendez-vous

L'Espagnol Rafael Nadal lors de son match victorieux face au Néerlandais Botic van de Zandschulp lors des 8es de finale de Wimbledon, le 4 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN

Alors qu'il dominait de la tête et des épaules et qu'il servait pour le match à 5-3 dans le troisième set, l'Espagnol de 36 ans s'est laissé embringuer dans un tie break... mais pas dans un quatrième set, même s'il lui a fallu quatre balles de match pour conclure.

"Je continue sur la bonne voie. C'est un match très positif contre un très bon adversaire qui a beaucoup progressé", a commenté Nadal.

"Être en quarts de finale ici (pour la huitième fois, ndlr), après trois ans sans être venu, ça fait très plaisir, surtout avec tout ce qu'il s'est passé ces derniers temps", a-t-il ajouté.

Contre Fritz, le match sera "difficile, mais on est en quarts de finale de Wimbledon alors à quoi d'autre pourrait-on s'attendre ?", a-t-il estimé.

Vainqueur du Majeur sur gazon en 2008 et 2010, Nadal est en quête d'un 23e titre du Grand Chelem après avoir déjà remporté cette année l'Open d'Australie et Roland-Garros.

Mais il est sous la menace d'une douleur récurrente au pied, qui ne semble toutefois pas l'avoir gêné depuis le début de la compétition.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï