14/07/2018 16:14
Plus qu'une victoire et Serena Williams réalisera l'un des plus grands exploits du sport. Samedi 14 juillet (15h00), en finale de Wimbledon, la star américaine peut égaler le record absolu de titres en Grand Chelem et ce, dix mois après son accouchement compliqué.
>>Wimbledon: Serena Williams en demi-finales 10 mois après son accouchement
>>Wimbledon: Federer et Serena sans soucis, Wozniacki au tapis
>>Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo "royal"
>>L'US Open va tenir compte de la grossesse de Serena Williams

L'Américaine Serena Williams contre l'Allemande Julia Görges en demi-finale de Wimbledon, le 12 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN

Vingt-quatre titres majeurs... L'ancienne N°1 mondiale, 181e aujourd'hui, a beau dire que ce n'est qu'un "nombre", qu'elle ne veut pas se fixer de limite et qu'elle n'y a "pas pensé, ne serait-ce qu'une fois" à Londres, on n'est pas obligé de la croire sur parole.

Cela fait quelques années maintenant que le record de l'Australienne Margaret Court, grande championne des années 1960-70, lui trotte dans la tête. Samedi 14 juillet, le rêve peut devenir réalité à condition de battre l'Allemande Angelique Kerber (10e), sur le Centre court. La même adversaire qu'elle avait dominée il y a deux ans pour décrocher un septième trophée à Londres.

L'intrépide "Angie" (30 ans) avait plié en deux sets (7-5, 6-3) mais l'année 2016 avait définitivement été la sienne. Cinq mois et demi plus tôt, elle s'était offert son premier titre majeur à l'Open d'Australie, en terrassant la cadette des sœurs Williams.

Après son échec à Wimbledon, elle en avait ajouté un deuxième à son palmarès en s'emparant de l'US Open et en chipant par la même occasion la première place mondiale à la reine américaine.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.