01/07/2021 09:44
Novak Djokovic s'est de nouveau montré très solide mercredi 30 juin pour atteindre le troisième tour de Wimbledon au cours d'une journée de rattrapage -sans pluie- qui a notamment permis à Gaël Monfils de terminer son premier match entamé lundi 28 juin.
>>Wimbledon : Serena abandonne, Federer s'en sort bien
>>Wimbledon : Tsitsipas chute d'entrée, Murray renaît, Djokovic trouve ses marques

Le Serbe Novak Djokovic face au Sud-Africain Kevin Anderson au 2e tour de Wimbledon, le 30 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans la soirée, le héros local Andy Murray, double lauréat (2013 et 2016) mais qui n'avait plus joué à Wimbledon depuis quatre ans, a fait exulter le public du Centre Court en s'imposant en cinq sets face à l'Allemand Oscar Otte (151e mondial) 6-3, 4-6, 4-6, 6-4, 6-2.

Après deux premières journées fortement perturbées par la pluie, de nombreux joueurs et joueuses jouaient encore leur premier tour alors que certains se qualifiaient pour le troisième.

Comme Djokovic, N°1 mondial et double tenant du titre, qui a écarté le Sud-Africain Kevin Anderson (102e mondial) 6-3, 6-3, 6-3, sa victime de la finale 2018.

Malgré quelques chutes sur des glissades dont il est sorti totalement indemne -"J'ai une très bonne connexion avec le public mais aussi avec le gazon", a-t-il plaisanté- peut-être en partie grâce à sa grande souplesse, Djokovic a contrôlé tout le match.

"Je me suis senti à l'aise sur mon service et je savais que dans les longs échanges j'aurais l'avantage. Comme il a un service très dangereux, je devais faire le moins de fautes directes possible", a expliqué Djokovic.

Solide 

Impeccable sur son service, à l'échange, mais aussi en retour, le Serbe a également utilisé son toucher de balle pour mettre en difficulté le géant sud-africain (2,03m) de 35 ans sur des amorties, en profitant des difficultés de son adversaire à remonter des balles en bout de course.

"Je devais être solide et ne pas prendre trop de risques. J'ai réussi bien mieux que je ne pensais", a estimé Djokovic qui vise un sixième sacre à Wimbledon qui lui permettrait d'égaler le record de 20 titres du Grand Chelem codétenu par ses rivaux Roger Federer et Rafael Nadal (absent cette année).

Ayant remporté cette année l'Open d'Australie et Roland-Garros, Djokovic vise également le Grand Chelem, voire le Golden Slam qui associe, dans la même année, les quatre titres majeurs et la médaille d'or olympique.

Gaël Monfils face à l'Australien Christopher O'Connell au 1er tour de Wimbledon, le 30 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Gaël Monfils, lui, a pu mettre un terme à son premier match qui s'est étalé sur trois jours : le Français, 13e mondial a écarté l'Australien Christopher O'Connell (130e) 4-6, 6-2, 7-6 (7/5), 4-6, 6-4.

Les deux hommes s'étaient quittés lundi 28 juin soir à égalité un set partout et 6-6 dans la troisième manche. Mardi 29 juin soir, le Français de 34 ans menait 4-6, 6-2, 7-6 (7/5), 4-6, 3-2 et service à suivre quand la nuit est tombée. Il a conclu mercredi 30 juin.

"Atypique" 

"C'était un peu atypique...", a convenu Monfils.

Un autre match spectaculaire du premier tour, entamé la veille, s'est conclu mercredi 30 juin par la victoire de l'Australien Nick Kyrgios (60e) sur le Français Ugo Humbert (25e), dans un remake de leur match du 2e tour à l'Open d'Australie en début de saison.

Et comme à Melbourne, c'est Kyrgios qui s'est imposé. Et comme à Melbourne, il lui a fallu cinq sets, 6-4, 4-6, 3-6, 6-1, 9-7.

"Pas mal pour un joueur dont le tennis est un passe-temps", a lancé le fantasque Australien de 26 ans qui n'avait plus joué en tournoi depuis son élimination en février au 3e tour en Australie.

"On m'avait dit +tu n'as aucune chance de te lever de ton canapé et d'être en mesure de te mesurer à des joueurs de ce niveau+. Mais moi, je connais mon jeu et je sais comment jouer sur gazon. Je ne crains personne dans le tableau", a-t-il ajouté.

Dans le tableau dames, la Bélarusse Aryna Sabalenka (4e) a cédé un set à l'invitée britannique Katie Boulter (219e) avant de s'imposer 4-6, 6-3, 6-3 et d'atteindre ainsi le 3e tour à Wimbledon pour la première fois de sa carrière.

Garbine Muguruza (12e) et Iga Swiatek (9e) se sont également facilement qualifiées pour le 3e tour, contrairement à Sofia Kenin (6e) qui a été éjectée en 45 minutes par sa compatriote américaine Madison Brengle (82e) 6-2, 6-4.

Qualifiée également après avoir perdu un set, mais pour le 2e tour, l'Ukrainienne Elina Svitolina (5e) qui a écarté la Belge Alison Van Uytvanck (57e) 6-3, 2-6, 6-3.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.