13/07/2017 16:25
Les États-Unis ont annoncé vouloir renégocier leur accord de libre-échange avec la Corée du Sud, dans l'espoir de réduire le déficit qui s'est creusé, selon Washington.
>>La Corée du Sud et les États-Unis débutent leurs exercices militaires annuels
>>La Corée du Sud et les États-Unis arrivent à un accord sur un pacte d'énergie nucléaire

Le président américain Donald Trump à Hambourg (Allemagne), le 7 juillet.
Photo : AFP/VNA/CVN

Séoul a réagi jeudi 13 juillet avec scepticisme à cette annonce, en relevant que l'accord commercial ne pouvait être modifié qu'avec le consentement des deux parties.

Partie en guerre contre les déficits commerciaux américains, l'administration Trump a promis de revoir les accords commerciaux jugés défavorables aux États-Unis.

La Corée du Sud, dont Washington est l'allié numéro un dans son face-à-face avec le Nord, ne fait pas exception.

Depuis que l'accord de libre-échange entre les deux pays (Korus) est entré en vigueur en mars 2012, le déficit commercial de Washington vis-à-vis de Séoul a plus que doublé, selon les États-Unis, passant de de 13,2 milliards de dollars en 2011 à 27,6 milliards. La Corée du Sud le chiffre de son côté à 23,2 milliards en 2016.

Dans un communiqué, Robert Lighthizer, l'équivalent du ministre du Commerce extérieur des États-Unis, a indiqué mercredi soir 12 juillet que Donald Trump lui avait demandé de convoquer une réunion avec des représentants sud-coréens sur le Korus.

Cette réunion devrait se tenir au mois d'août à Washington, à une date qui doit encore être déterminée d'un commun accord. Elle visera à "commencer le processus de négociation pour supprimer les barrières au commerce américain et envisager les amendements nécessaires à l'accord".

M. Trump a qualifié le Korus d'"horrible" et, dans une lettre au ministre sud-coréen du Commerce, M. Lighthizer a pointé "des problèmes relatifs à l'accès au marché coréen pour les exportations américaines", et expliqué que Washington visait "une relation commerciale plus équilibrée".

Mais Séoul a relevé de son côté qu'une renégociation impliquait son accord. "Conformément à l'accord de libre échange, nous ne sommes pas nécessairement obligés d'accepter la proposition américaine d'amendement de l'accord", a rétorqué dans un communiqué le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie. "Avant toute chose", ajoute le ministère, il s'agit d'"étudier, analyser et évaluer les effets du Korus pour déterminer si l'accord est responsable du déséquilibre commercial".
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.