31/03/2019 16:59

>>Budget 2020: Donald Trump demanderait 8,6 milliards d'USD pour la construction d'un mur frontalier
>>Destruction des prototypes de mur à la frontière mexicaine

Les États-Unis vont supprimer leur aide à trois pays d'Amérique centrale, le président Donald Trump continuant de se plaindre de leur échec à empêcher l'immigration clandestine vers son pays, a annoncé samedi 30 mars le département d'État américain. Ce dernier a dit dans un communiqué "appliquer les instructions du président et mettre fin aux programmes d'aide étrangère pour les années fiscales 2017 et 2018 pour le Triangle du Nord", à savoir le Salvador, le Guatemala et le Honduras. "Nous allons impliquer le Congrès dans le cadre de ce processus", a-t-on ajouté de même source. M. Trump s'était plaint jeudi que les pays d'Amérique centrale n'aient rien fait contre l'immigration clandestine après avoir reçu l'aide américaine. "Le Mexique ne fait RIEN pour contribuer à arrêter le flux d'immigrants illégaux vers notre pays. Ils parlent, mais n'agissent pas", avait-il tweeté. "De même, le Honduras, le Guatemala et le Salvador prennent notre argent depuis des années et ne font rien". Les propos du président contrastent avec ceux de sa ministre de la Sécurité intérieure, Kirstjen Nielsen, qui avait pour sa part remercié ces trois pays pour leurs efforts visant à aider les États-Unis à sécuriser leur frontière. Les clandestins qui tentent d'entrer aux États-Unis par la frontière mexicaine demeurent une préoccupation majeure pour le gouvernement américain qui consacre des milliards de dollars, par le biais d'investissements publics et privés, aux pays du Triangle du Nord en vue d'arrêter ce flux.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Escapade de charme à Duong Lâm Situé à environ 50 km, à l’ouest de la capitale Hanoï, Duong Lâm attire les touristes comme le miel les abeilles. Fleuron du patrimoine national vietnamien, ce village préservé des affres du temps est l’escapade idéale pour celles et ceux - et à Hanoï, ils sont de plus en plus nombreux - qui veulent se passer une journée au vert.