08/05/2019 09:33
Les États-Unis ont annoncé mardi 7 mai qu'ils imposaient des droits anti-dumping sur les tomates mexicaines; une mesure susceptible de renforcer les tensions entre les deux pays qui n'ont toujours pas ratifié le traité de libre-échange trilatéral nord-américain.
>>Commerce: Trump adore l'AEUMC après avoir brûlé l'Aléna
>>Donald Trump signale son intention de taxer les autos importées

Tomates dans une ferme en Floride, en mars. Photo: AFP/VNA/CVN

Les droits anti-dumping sur les tomates mexicaines résulte de l'abrogation d'un accord passé entre les États-Unis et le Mexique en 2013, qui suspendait une enquête sur du dumping présumé sur les tomates mexicaines, a expliqué le département du Commerce américain dans un communiqué.

Cette investigation avait été lancée en 1996, a-t-il ajouté. Mais un compromis avait alors été trouvé.

"Le département du Commerce demeure engagé à s'assurer que les industriels américains sont protégés contre des pratiques commerciales injustes", a déclaré le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, cité dans le communiqué. "Nous restons optimistes sur le fait qu'il y aura une solution négociée", a-t-il toutefois tempéré.

En attendant de trouver un éventuel nouvel accord, les États-Unis vont collecter des droits anti-dumping de 17,5%.

"De nombreux producteurs de petite taille ou de taille moyenne ne pourront pas supporter ces coûts importants", a déploré le ministère de l'économie mexicain dans un communiqué.

De son côté, la Fédération mexicaine des producteurs de tomates a assuré qu'il n'y avait pas de dumping.

Le président américain Donald Trump avait indiqué en mars que les deux parties avaient échoué à s'accorder sur ce dossier, laissant entendre que des droits anti-dumping allaient être imposés.

Chaque année, le Mexique exporte pour environ 2 milliards de dollars de tomates vers les États-Unis. Le consommateur pourrait subir de son côté une hausse des prix, a indiqué le vice-président de la Fédération, Manuel Antonio.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.