10/03/2020 16:18
Les États-Unis ont demandé un vote mardi 10 mars à 20h00 GMT du Conseil de sécurité de l'ONU pour endosser, via une résolution, l'accord conclu avec les talibans le 29 février engageant un retrait militaire américain d'Afghanistan, selon des sources diplomatiques.

>>Donald Trump exhorte les Afghans à "saisir la chance de la paix"
 

Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU à New York. Photo : AFP/VNA/CVN


La demande de vote du Conseil de sécurité de l'ONU est survenue après d'ultimes tractations sur le projet de résolution américain, ont précisé lundi 9 mars ces sources. Elle intervient sur fond de grave crise institutionnelle en Afghanistan, après la double prestation de serment lundi 9 mars par le chef de l'État Ashraf Ghani et son principal adversaire Abdullah Abdullah comme nouveau président.

Selon le projet de texte américain, le Conseil de sécurité "exhorte le gouvernement afghan à faire avancer le processus de paix via notamment une participation à des négociations inter-afghanes, avec une équipe de négociateurs diverse et inclusive composée de dirigeants politiques et de la société civile, incluant des femmes".

La démarche des États-Unis de demander au Conseil de sécurité d'adouber leur accord avec les talibans est plutôt rare dans cette enceinte pour un accord survenu entre un pays étranger et une guérilla, relèvent des diplomates. Elle est d'autant plus étonnante que l'accord comporte deux annexes secrètes sur la lutte antiterroriste que les membres du Conseil de sécurité doivent approuver sans en prendre connaissance. "C'est incroyable", admet un diplomate.

Le projet de résolution américain sur l'Afghanistan accueille "favorablement" l'accord du 29 février entre Washington et les talibans. Il demande "à tous les États d'apporter leur plein soutien à la négociation d'un accord de paix complet et durable qui mettrait fin à la guerre au bénéfice de tous les Afghans".

Le projet de Washington met aussi la pression sur le gouvernement afghan pour qu'il s'engage dans des négociations avec les talibans pour parvenir à "un cessez-le-feu permanent et complet". Alors que la première version du texte la semaine dernière omettait toute mention relative aux femmes, celle qui est mise au vote en parle à plusieurs reprises. Il souligne ainsi "l'importance (dans des négociations) d'une participation effective et significative des femmes, des jeunes et des minorités et affirme que tout règlement politique doit protéger les droits de tous les Afghans, y compris les femmes, les jeunes et les minorités".

Le texte américain indique aussi que le Conseil de sécurité serait "prêt dès le début des négociations inter-afghanes à revoir les sanctions" imposées par l'ONU à des individus ou des groupes depuis 2011 "afin de soutenir le processus de paix". 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.