13/04/2016 10:22
Le Fonds d'investissements américain Warburg Pincus a investi 300 millions de dollars au sein de Vincom Retail depuis 2013.
>>Croissance de l’investissement direct étranger de 119%
>>Hanoi appelle à l’investissement italien dans la construction d'infrastructures

Le Fonds d'investissements américain Warburg Pincus veut se concentrer en priorité sur le Vietnam. Photo : Suutam/CVN

Récemment, lors de la conférence Credit Suisse Asian Investment Conference, ce fonds a déclaré considérer le Vietnam comme un lieu stratégique d’investissement à long terme en Asie du Sud-Est.

Selon Jeffrey Perlman, directeur de Warburg Pincus pour l’Asie du Sud-Est, cette région jouera un rôle important pour ce fonds dans l’avenir. Parmi les marchés régionaux, Warburg Pincus veut se concentrer en priorité sur le Vietnam.

En 2013, à travers Private Equity XI, Warburg Pincus a cédé 20% du capital de Vincom Retail soit 200 millions de dollars – l’un des plus importants investissements sous forme de PE (private equity) au Vietnam. En 2015, Warburg Pincus a versé plus de 100 millions de dollars supplémentaires dans cette filiale de Vingroup.

Dans son 2e tour de financement, Warburg Pincus prévoit d’assister Vingroup dans la construction d’une plateforme de vente au détail spécialisée dans la mode et le commerce électronique.

Les investisseurs étrangers se rendent compte du rôle important du Vietnam au sein de la Communauté économique de l'ASEAN et des opportunités offertes par l'accord sur le partenariat trans-pacifique (TPP). Outre les fonds axés exclusivement sur le marché vietnamien tels que VinaCapital, Mekong Capital, VIGroup, Saigon Asset Management et PENM Partners, les fonds mondiaux PE manifestent de plus en plus leur intérêt à l'égard du Vietnam.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.