24/09/2020 10:14
Wall Street reculait nettement mercredi 23 septembre à un peu plus d'une heure de la clôture, à nouveau tirée vers le bas par les géants technologiques américains.
>>Wall Street rebondit nettement grâce à la Big Tech
>>Wall Street voit rouge dans un climat d'incertitudes

 
Des coutiers boursiers du New York Stock Exchange à Wall Street, le 31 août. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 18h40 GMT, le Dow Jones, qui avait entamé la journée dans le vert, reculait de 1,32%, le Nasdaq perdait 2,20% et l'indice élargi S&P 500 lâchait 1,64%.

La veille, les principaux indices avaient tous fini en nette hausse.

Au rang des valeurs, des piliers de la tech comme Amazon, Apple ou Netflix chutaient tous de plus de 3%.

Tesla plongeait pour sa part de près de 10%, les investisseurs semblant déçus des annonces du constructeur de véhicules électriques haut de gamme, mardi lors de sa "journée de la batterie".

Nike flambait en revanche de 8,80%, après avoir agréablement surpris Wall Street mardi après la clôture en affichant lors de ses résultats trimestriels de solides ventes de ses articles en Chine et sur ses plateformes électroniques.

"La Bourse américaine évolue plus lentement en début d'après-midi au lendemain d'un rebond et avec la persistance des incertitudes politiques et sanitaires", notent les analystes de Charles Schwab.

Côté politique, un accord budgétaire a certes été trouvé mardi soir 22 septmebre entre la Chambre américaine des représentants et la Maison Blanche pour éviter l'assèchement soudain des financements du gouvernement le 30 septembre.

Mais les dissensions restent fortes entre démocrates et républicains, et le vote d'un nouveau paquet d'aide pour l'économie américaine ne semble pas à l'ordre du jour.

Pendant ce temps, la pandémie continue de se propager en Europe, où plus de 5 millions de cas ont recensés, et aux États-Unis, qui comptent plus de 200.000 morts du COVID-19.

Les acteurs du marché ont également suivi l'audition devant des élus parlementaires américains du patron de la Réserve fédérale Jerome Powell, qui a défendu à nouveau les mesures de la Fed pour soutenir l'économie des États-Unis face à la crise liée au nouveau coronavirus.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.