06/08/2021 09:30
La Bourse de New York a rebondi jeudi 5 août, au lendemain d'un repli, inscrivant de nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500, en attendant les chiffres officiels du marché du travail pour juillet vendredi 6 août.
>>Wall Street, déstabilisée par un chiffre de l'emploi décevant, clôt en ordre dispersé
>>Wall Street termine dans le vert, le S&P 500 à un record

Deux courtiers boursiers du New York Stock Exchange, à Wall Street.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon des résultats définitifs, l'indice Dow Jones a avancé de 0,78% à 35.064,25 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a engrangé un nouveau record à 14.895,12 points, en hausse de 0,78% également. L'indice élargi S&P 500 a grappillé son deuxième record de la semaine à 4.429,10 points (+0,60%).

"Les demandes d'allocations chômage ont aidé" à faire remonter les indices boursiers, estimait Art Hogan de National Securities alors que les nouveaux demandeurs d'emplois ont baissé la semaine dernière à 380.000 aux États-Unis.

"Si vous regardez la moyenne des inscriptions au chômage sur trois semaines, les choses vont dans la bonne direction", a ajouté l'analyste.

Ces données sont un bon point pour le marché du travail avant la publication vendredi 6 août des chiffres des créations d'emplois et du chômage en juillet aux États-Unis.

Le taux de chômage est attendu en baisse de 0,3 point à 5,6% avec la création de près d'un million d'emplois.

Mercredi 4 août, un indicateur faible sur les nouveaux emplois dans le secteur privé le mois dernier avait refroidi les investisseurs.

La publication par le département du Commerce d'un déficit commercial record en juin à 75,7 milliards en hausse de 6,7% a témoigné "d'une demande intérieure qui explose", a noté par ailleurs Mahir Rasheed, économiste d'Oxford Economics.

Les importations ont grimpé avec la reprise de la demande aux États-Unis même si les exportations sont encore à la peine.

"Les données économiques sont positives", a jugé Art Hogan. "Il y a des signes que davantage de gens, ayant peur du variant Delta, vont se faire vacciner. Cela aide le moral du marché", a-t-il ajouté.

Les secteurs traditionnels, sensibles à la reprise, ont grimpé comme l'hôtellerie (+7,59% pour Wynn Resorts), les croisières (+6,48% pour Norvegian Cruise) et les sites de voyages (+5,85% pour Booking).

De bons résultats ont continué de pleuvoir dont ceux de ViacomCBS (+7,12%) et MGM International Resorts (+6,41%).

Le leader de la réservation de voitures avec chauffeur et livraisons Uber qui avait annoncé la veille une perte opérationnelle mais prévu d'être rentable au quatrième trimestre, a gagné 3,01% à 43,07 dollars.

Le site d'e-commerce Etsy a lâché en revanche 9,74% à cause de perspectives jugées décevantes malgré une hausse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre

Très volatile, le titre du courtier en ligne Robinhood a perdu plus d'un quart de sa valeur (-27,59%) à 50,97 dollars après avoir flambé la veille.

Le titre de la populaire application sans frais de commission avait été introduit en Bourse la semaine dernière à 38 USD.

Sa chute jeudi 5 août est intervenue lorsque Robinhood a annoncé la prochaine mise sur la marché de 97,8 millions d'actions supplémentaires, vendues en plusieurs fois par ses actionnaires.

"Robinhood est la dernière action +meme+", relevaient les analystes de Datatrek évoquant les actions "feu-de-paille" de type GameStop qui attirent les boursicoteurs en ligne et sont très volatiles.

"Sur Robinhood, il semble qu'il y ait une grande cohorte d'investisseurs ambitieux et agressifs utilisant les médias sociaux qui ont trouvé une nouvelle aire de jeux", concluait Art Hogan.

Les taux obligataires à 10 ans remontaient un peu à 1,22% contre 1,18% la veille.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.