21/11/2019 19:31
Wall Street reculait à l'ouverture mercredi 20 novembre, inquiète d'une impasse dans les négociations commerciales sino-américaines.

>>La Bourse de Paris termine sur la défensive (-0,35%)
>>À Wall Street, les indices à un record malgré les hésitations commerciales
>>Wall Street termine en ordre dispersé, Dow Jones et S&P 500 à des records
 

À l'intérieur de la Bourse de New York.
Photo : AFP/VNA/CVN


Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, cédait 0,22% vers 15h10 GMT, à 27.843,47 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, reculait de 0,04%, à 8.567,16 points.

L'indice élargi S&P 500 perdait 0,11%, à 3.116,72 points.

La Bourse de New York avait fini en ordre dispersé mardi 19 novembre, le Dow Jones se voyant fragilisé par la baisse du titre de Home Depot : l'indice vedette de la place new-yorkaise avait reculé de 0,11% tandis que le Nasdaq avait gagné 0,11% et atteint un record.

Selon un article du Wall Street Journal publié mercredi 20 novembre et citant des membres de l'administration Trump, les négociations commerciales entre les 
États-Unis et la Chine progressent difficilement et la signature d'un accord de "phase 1" avant la fin de l'année est plus qu'incertaine.

Target grimpe 


Les acteurs du marché attendaient par ailleurs la publication dans l'après-midi des minutes de la réunion monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) du 30 octobre.

La Fed avait décidé, lors de cette réunion, d'abaisser ses taux d'intérêt pour la troisième fois d'affilée, dans un effort pour soutenir la croissance des 
États-Unis qui ralentit.

Sur le marché obligataire, le taux à dix ans sur la dette américaine s'établissait à 1,745%, en recul par rapport à sa clôture de la veille (1,783%).

Sur le front des valeurs, Target bondissait de 12,46% après avoir dépassé les attentes des analystes lors de la publication de ses résultats trimestriels. L'enseigne a notamment enregistré une hausse de 4,5% de ses ventes à périmètre comparable (en nombre de magasins).

Lowe's montait de 5,27%. Le vendeur d'équipements pour la maison a également fait part de résultats trimestriels meilleurs que prévu.

B
œing progressait de 0,45%. Émirates a officialisé mercredi 20 novembre une commande ferme de 30 Bœing 787-9 pour un montant de 8,8 milliards d'USD.

Mardi 19 novembre, l'avionneur américain avait annoncé une deuxième commande ferme en deux jours de 737 MAX, son modèle cloué au sol depuis mi-mars après deux accidents mortels ayant fait 346 morts.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 à Hanoï Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 a eu lieu lundi matin 9 décembre à Hanoï avec quatre sessions de débat pour discuter des goulots d'étranglement du tourisme au Vietnam.