19/07/2017 10:07
Wall Street a clôturé sur une note contrastée mardi 18 juillet après des résultats d'entreprises disparates et l'échec de la réforme de la santé promise par Donald Trump : le Nasdaq et le S & P 500 ont fini à des records tandis que le Dow Jones était plombé par Golmdan Sachs.
>>Wall Street, dans l'attente de résultats d'entreprises, fait une pause
>>Wall Street : la présidente de la Fed porte le Dow Jones à un record

La façade de la Bourse de New York à Wall Street.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 0,25%, ou 54,99 points, à 21.574,73 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a en revanche pris 0,47%, soit 29,87 points, à 6.344,31 points et l'indice élargi S&P 500, après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge, a finalement progressé de 0,06%, ou 1,47 point, à 2.460,61 points.

"Tant que les résultats d'entreprises continuent de montrer une solide croissance des bénéfices et des chiffres d'affaires, ainsi que des prévisions positives, les marchés peuvent continuer à lentement avancer", a commenté Quincy Krosby de Prudential Financial.

Netflix, qui a annoncé avoir franchi pour la première fois la barre des 100 millions d'abonnés, a ainsi signé la plus forte hausse du S&P 500 en grimpant de 13,54% à 183,60 dollars.

Le spécialiste des produits pharmaceutiques et d'hygiène Johnson & Johnson et l'assureur UnitedHealth sont respectivement montés de 1,75% à 134,46 dollars et de 0,27% à 186,85 dollars après avoir relevé leurs prévisions pour 2017.

Les résultats de Bank of America (-0,50% à 23,90 dollars) et surtout Goldman Sachs (-2,60% à 223,31 dollars), lanterne rouge du Dow Jones, ont en revanche jeté un froid.

Même si leur bénéfices ont dépassé les attentes, les deux établissements ont confirmé les difficultés de leurs activités de courtage dues aux interrogations des marchés financiers sur les promesses de réformes de l'administration Trump.

Harley en déroute

L'incapacité des Républicains à trouver un compromis sur la façon de réformer Obamacare, la loi emblématique du démocrate Barack Obama sur la couverture maladie, a également pesé sur le marché.

"L'impasse dans laquelle est la réforme sur la santé est une déception et un revers sérieux pour l'ensemble des réformes promises par le président" américain, a relevé Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management.

Or "les investisseurs aimeraient voir se concrétiser la réforme de la fiscalité ou même les baisses d'impôts (promises par le président) pour alimenter les dépenses des entreprises et des consommateurs", a remarqué Quincy Krosby.

Parmi les autres valeurs du jour, la marque de motos Harley-Davidson a chuté de 5,87% à 48,95 dollars après la diffusion de prévisions décevantes et de ventes en baisse de 5,7% au premier semestre.

La chaîne de restauration rapide Chipotle a perdu 4,34% à 374,98 dollars après avoir fermé un restaurant en Virginie lié, selon des médias locaux, à plusieurs cas d'intoxication alimentaire. Un épisode qui ravive les craintes d'un nouveau scandale sanitaire après celui qui avait affecté l'entreprise en 2015.

Le constructeur de voitures électriques Tesla est monté de 2,71% à 328,24 dollars. Le groupe, récemment critiqué pour le manque de diversité de son conseil d'administration principalement composé de proches de son patron Elon Musk, y a ajouté deux personnalités indépendantes : le directeur général des studios 21st Century Fox, James Murdoch, et la directrice générale du groupe de médias Johnson Publishing, Linda Johnson Rice.

Du côté des indicateurs, le département du Travail a annoncé que les prix des produits importés aux États-Unis étaient tombés dans le rouge pour le deuxième mois d'affilée en juin sous l'effet d'une nouvelle baisse des prix de l'énergie.

Le marché obligataire est nettement monté. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, reculait vers 20h30 GMT à 2,262% contre 2,314% lundi soir 17 juillet, et celui des bons à 30 ans à 2,850%, contre 2,904% la veille.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.