02/11/2021 08:28
La Bourse de New York a conclu lundi 1er novembre sa première séance de novembre sur des records pour les trois principaux indices, portés par une bonne saison de résultats d'entreprises.
 >>Wall Street se redresse en fin de séance et conclut octobre sur des records
>>Wall Street termine en hausse, le Nasdaq et le S&P 500 à un record

La façade du New York Stock Exchange.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon des chiffres définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones, qui a franchi la barre des 36.000 points en début de séance, a terminé en hausse de 0,26% à 35.913,84 points, un nouveau record.

Le Nasdaq à forte concentration technologique a avancé de 0,63% à 15.595,92 points, un nouveau sommet, comme pour le S&P 500 qui a gagné 0,18% à 4.613,67 points.

"La solide saison des bénéfices a continué de soutenir le moral des investisseurs", ont résumé les analystes de Wells Fargo.

"Les résultats du troisième trimestre continuent de dépeindre une image positive" de l'activité "mais le marché continue aussi de peser les attentes du côté monétaire, alors que les politiques pourraient bientôt se durcir", ajoutaient les analystes de Schwab.

Mardi 2 et mercredi 3 novembre, la Banque centrale américaine (Fed) se réunit et devrait annoncer la mise en place d'une réduction graduelle des injections de liquidités dans le système financier, qui ont soutenu la reprise pendant la pandémie.

"La Fed ne va pas relever les taux mais sa réunion devrait se terminer par l'annonce d'un plan de diminution des achats d'actifs", notait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Les investisseurs surveilleront ensuite les réunions monétaires des Banques centrales d'Angleterre et d'Australie.

La semaine va encore être chargée en résultats trimestriels avec notamment ceux de la société de paiements électroniques Square, des loueurs de voitures avec chauffeur Lyft et Uber, de Airbnb et du laboratoire Pfizer.

Huit des onze secteurs du S&P se sont ancrés dans le vert, tirés par celui de l'énergie (+1,55%) puis des produits de grande consommation (+1,46%). Les secteurs en territoire négatif étaient les services de communication (-0,66%) et dans une moindre mesure les technologies de l'information (-0,08%).

Le géant des sodas Coca-cola a perdu 0,35% à 56,17 USD après avoir annoncé le rachat pour 5,6 milliards d'USD de la totalité du capital restant de la société de boissons sportives BodyArmor.

La plateforme collaborative de jeux Roblox qui a fait face à une panne de deux jours ce week-end causée par un problème interne, a perdu 3,43% à 81,14 USD.

Le fabricant de vaccins contre le COVID-19, Moderna, a lâché 2,33% à 337,17 USD après avoir indiqué dimanche 31 octobre que l'autorité sanitaire américaine retardait le feu vert sur l'injection de son sérum aux adolescents pour mieux évaluer les risques de myocardite.

Le constructeur de motos Harley-Davidson a bondi de 9,07% à 39,80 USD après l'accord intervenu dimanche 31 octobre entre Washington et l'Union européenne sur les droits de douanes supplémentaires sur l'acier et l'aluminium européens.

En échange de la levée de ces droits punitifs, les Européens renoncent à leurs mesures de rétorsion qui consistaient à imposer à partir du 1er décembre des taxes supplémentaires sur des produits iconiques américains allant du Bourbon aux jeans en passant par les motos de la célèbre marque américaine.

Sur le marché obligataire, les taux sur les bons du Trésor à 10 ans, qui avaient grimpé en journée à 1,60%, se stabilisaient à 1,55% vers 20h30 GMT.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Des programmes promotionnels attractifs pour le Nouvel An lunaire À l'occasion du Nouvel An lunaire (Têt), les agences de voyage vietnamiennes coopèrent avec les compagnies aériennes pour proposer des forfaits touristiques attractifs afin de répondre à la demande des habitants.