14/11/2017 10:13
La Bourse de New York évoluait en petite hausse lundi 13 novembre à la mi-séance, après avoir ouvert en baisse, surveillant les suites de la future réforme fiscale et inquiète des ennuis de General Electric : le Dow Jones et le Nasdaq avançaient de 0,07%.
>>Wall Street, en ordre dispersé, s'interroge sur la réforme fiscale
>>Wall Street, rivée sur la réforme fiscale, termine en baisse

Wall Street, en petite hausse, surveille de possibles revirements sur la réforme fiscale promise par Donald Trump. Photo : AFP/VNA/CVN

Vers 17h00 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average progressait de 16,09 points, à 23.438,30 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avançait de 4,51 points, à 6.755,45 points.

L'indice élargi S&P 500 gagnait lui aussi 0,07%, ou 1,73 point, à 2.584,03 points.

Les investisseurs continuaient à s'interroger sur le contenu final de la grande réforme fiscale promise par Donald Trump, alors que les deux chambres du Congrès sont en désaccord sur le délai d'application de la baisse de la fiscalité des entreprises de 35 à 20%.

Mais les marchés "semblent moins s'intéresser aux détails de la loi comme le taux exact d'imposition des entreprises ou les délais d'application qu'au fait qu'il se passe enfin quelque chose au Congrès. En somme, il y a l'espoir que des avancées politiques aient enfin lieu après des échecs répétés, à l'image de la loi sur la santé", a indiqué Nate Thooft, de Manulife Asset Management.

La Chambre des représentants et la commission des finances du Sénat pourraient adopter leurs textes respectifs d'ici à la fin de la semaine, indiquait la presse américaine lundi.

"Supprimer la +carotte+ fiscale qui a poussé à la progression des marchés (...) mènerait les investisseurs à agir comme un mulet déçu qui enverrait un rapide coup de sabot en arrière", a averti Sam Stovall, de CFRA, évoquant la perspective d'un retard dans l'application de la réduction de l'impôt sur les sociétés.

Les résultats se tarissent

Signe de la défiance des marchés ces derniers jours face aux incertitudes de la réforme fiscale, les trois principaux indices ont terminé vendredi 10 novembre sur leur première baisse hebdomadaire depuis deux mois.

Wall Street avait été auparavant portée par les espoirs d'une baisse rapide de la taxation des entreprises ainsi que par les résultats trimestriels favorables des entreprises américaines.

Ces résultats jouaient de moins en moins leur rôle de soutien alors que leurs publications touchent à leur fin.

"Plus de 90% des entreprises du S&P 500 ont déjà publié leurs résultats. Cependant quelques entreprises notables sont encore attendues : Home Depot et TJX mardi, Target et Cisco Systems mercredi et Wal-Mart jeudi", a indiqué Patrick O'Hare, de Briefing.

Le marché était par ailleurs lesté par la chute du cours du conglomérat industriel General Electric (-6,03% à 19,26 dollars) après l'annonce d'un plan de restructuration prévoyant pour 20 milliards de dollars de cessions d'actifs et des milliers de suppressions d'emplois.

Parmi les autres valeurs du jour, Qualcomm progressait (+1,61% à 65,61 dollars), le conseil d'administration du groupe de semi-conducteurs ayant rejeté lundi l'offre non sollicitée de son concurrent Broadcom (+0,09% à 265,20 dollars), évaluée à 130 milliards de dollars.

Le fabricant de jouets Hasbro montait (+6,81% à 97,68 dollars) après avoir proposé à son concurrent Mattel (qui bondissait de 23,26% à 18,02 dollars) de le racheter, selon des informations du Wall Street journal.

Boeing (+0,52% à 262,20 dollars) profitait de l'engagement de la compagnie aérienne Emirates de Dubaï d'acheter 40 Boeing 787-10 Dreamliner pour un prix catalogue de 15,1 milliards de dollars, à l'occasion du salon aéronautique international Dubai Airshow 2017.

Le marché obligataire reculait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,391%, contre 2,376% en fin de semaine dernière, et celui des bons à 30 ans progressait à 2,862%, contre 2,860% vendredi soir.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.