23/05/2018 21:38
Wall Street a terminé la séance en baisse mardi 22 mai, l'optimisme sur les négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine laissant place au scepticisme quant aux avancées concrètes entre les deux pays.

>>Wall Street anxieuse face à la montée des taux et les tensions géopolitiques
>>Wall Street rebondit et termine en hausse
>>Wall Street bousculée par la hausse des taux d'intérêt

 

Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 17 mai à New York.
Photo: AFP/VNA/CVN


Selon les résultats définitifs à la clôture, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a lâché 0,72% à 24.834,41 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,21% à 7.378,46 points.

L'indice S&P 500 a abandonné 0,31% à 2.724,44 points. Après avoir accueilli lundi 21 mai avec enthousiasme les annonces d'avancées dans les négociations entre Pékin et Washington, le marché semblait accuser le coup et se questionnait sur les progrès réellement réalisés.

"Dans le fond, la seule concession concrète de la Chine pour l'instant est la baisse des droits de douane sur les voitures. Sauf qu'elle l'a déjà annoncée en avril" par l'intermédiaire du président Xi Jinping, a noté Phil Davis de PSW Investments.

"Il n'y a pas de raison de célébrer ce que nous avons déjà obtenu au mois de mars", a-t-il ajouté. En conséquence, "nous avons observé un renversement de tendance sur les valeurs internationales du secteur de l'industrie liées à la Chine, qui ont nettement reculé mardi 22 mai", a commenté David Levy de Republic Wealth Advisors.

Moteurs de la hausse du Dow Jones lundi, les géants Boeing (-2,45%) et Caterpillar (-1,71%) ont fait partie des reculs les plus notables, l'indice regroupant les valeurs de l'industrie au sein du S&P 500 lachant quant à lui 1,25%.

Sur le dossier du groupe chinois de télécoms ZTE, en cessation d'activité après des sanctions américaines, Donald Trump a par ailleurs indiqué mardi 22 mai qu'il n'y avait pas encore d'accord avec Pékin, envisageant néanmoins la possibilité de lui infliger une amende de plus d'un milliard de dollars.

"Nous sommes toujours dans un flou sur le plan commercial bien que l'on puisse désormais penser que le différend entre les deux pays n'aboutira pas à une guerre commerciale", a estimé M. Levy.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: vers 20h20 GMT, le taux de rendement des bons du Trésor américains à 10 ans reculait à 3,058% contre 3,060% la veille, et celui à 30 ans montait à 3,208% contre 3,202%.


AFP/VNA/CVN

 

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.