28/02/2017 11:35
Wall Street a légèrement monté le 27 février  à la veille d'un discours attendu de Donald Trump: le Dow Jones a gagné 0,08% et signé un douzième record consécutif, tandis que le Nasdaq a pris 0,28%.
>>Wall Street finit sans tendance mais le Dow Jones bat un record
>>Wall Street entame la semaine par de nouveaux records

Wall Street achève in extremis la semaine sur un record du Dow Jones.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui n'a pas enregistré une telle série de records depuis trente ans, a gagné 15,68 points à 20.837,44 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 16,59 points à 5.861,90 points.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 2,39 points, soit 0,10%, à 2.369,73 points, un niveau jamais vu à la clôture.

"La Bourse a ouvert en baisse, puis s'est redressée", a résumé Peter Cardillo, économiste en chef chez First Standard Financial. "Chaque fois qu'elle essaie de faire une pause, les investisseurs sont prêts à revenir en force. C'est un marché entraîné par la perspective des politiques économiques de M. Trump et c'est dur de savoir quand cela va s'arrêter".

Wall Street ne cesse d'enchaîner les records depuis l'investiture de Donald Trump, fin janvier, les analystes expliquant cette flambée par les promesses de relance budgétaire faites par le président républicain, même si un certain flou demeure quant à leur concrétisation.

"On devrait en savoir plus lors du discours sur l'état de l'Union: le marché a signé une belle performance depuis l'élection, et maintenant on attend de voir quelle est la feuille de route", a annoncé Art Hogan, de Wunderlich Securities.

M. Trump s'exprimera le 28 février devant le Congrès à l'occasion de cette tradition annuelle - qui ne sera néanmoins pas officiellement qualifiée d'"état de l'Union" puisque c'est le premier discours de ce type du chef d'État.

Dans ce contexte, les considérations politiques semblent une fois de plus avoir dominé les esprits lle 27 février, même si les investisseurs ont pu assimiler quelques indicateurs américains sur le mois de janvier.

"Les commandes de biens durables ont augmenté, les promesses de ventes de logements ont baissé... Je ne pense pas que tout cela explique la hausse de la Bourse", a minimisé M. Cardillo.

"Mais il va y avoir beaucoup de choses au programme: une série d'indicateurs macroéconomiques, le Livre beige de la Réserve fédérale (Fed) le 1er mars, puis un discours vendredi 3 mars de Janet Yellen", présidente de la Banque centrale, a-t-il prévenu.

Les investisseurs se demandent quand la Fed va continuer à resserrer sa politique, mais semblent avoir actuellement du mal à croire à une hausse des taux dès sa prochaine réunion en mars.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.