22/06/2022 14:55
Vuong Tuyêt Bang enseigne à l’école primaire Tây Tuu B, dans l’arrondissement de Bac Tu Liêm, à Hanoï. Remarquablement compétente et profondément altruiste, elle force l’admiration de ses élèves et collègues par sa passion pour le métier et notamment par son grand cœur qui s’ouvre inconditionnellement aux enfants en difficulté.
>>Une jeune enseignante dévouée aux élèves défavorisés
>>Mai Châu Phuong ou la passion de l’enseignement

Vuong Tuyêt Bang et son élève Nguyên Hoàng Ân.
Photo : NDEL/CVN
Issue d’un milieu défavorisé, Vuong Tuyêt Bang comprend parfaitement ce que les pauvres éprouvent. Elle fait donc tout son possible pour que les petits démunis puissent continuer d’aller à l’école.

Depuis une trentaine d’années, elle dispense gratuitement des cours supplémentaires aux élèves dans le besoin et donne même de l’argent, tiré de son modeste salaire, aux plus pauvres.

Il y a deux ans, Nguyên Hoàng Ân, alors en CE1, a pu changer sa vie grâce à son institutrice. Sachant que ce garçon, qui vivait dans une situation précaire, souffrait de la maladie des os de verre, Bang a proposé à sa famille et à la direction de l’école de le transférer dans la classe dont elle était en charge. L’objectif était de le prendre en charge directement, a expliqué l’enseignante.

"En raison de sa maladie, Ân s’est cassé les os six fois. Sa mère et sa sœur ont aussi cette maladie. Toute sa famille vivait dans la précarité. J’ai donc demandé à l’école de le transférer dans ma classe pour pouvoir l’aider. J’étais heureuse de le voir progresser dans les études. Il a eu de bonnes notes lors des examens de fin d’année. Il ne s’est pas cassé les os depuis. Ses parents sont contents. Lorsque les écoles ont fermé en raison de la crise sanitaire, je me suis rendue chez Ân pour lui donner des cours supplémentaires. Aujourd’hui, même s’il n’est plus sous ma tutelle, je lui rends très souvent visite pour savoir s’il va bien", raconte-t-elle.

Le geste bienveillant de Tuyêt Bang a fait des émules. Si la direction de l’école a décidé de l’exempter les frais de scolarité et de couvrir son déjeuner, beaucoup d’enseignants ont accepté d’aider le petit Ân dans les études. Aujourd’hui, il est beaucoup plus actif et sociable. Il fait beaucoup de progrès, notamment en mathématiques. Il raconte:

"J’adore les maths. Je me rends régulièrement chez madame Bang pour qu’elle m’aide à faire mes devoirs. Elle est extrêmement généreuse et je la respecte profondément. Je la considère comme ma deuxième maman".

Ân n’est qu’un des nombreux élèves qui ont été soutenus par Bang depuis d’une trentaine d’années. Elle leur a offert des fournitures scolaires, des vêtements, mais leur a aussi payé les frais de scolarité et les repas scolaires. En dehors des petits, Tuyêt Bang a aussi aidé des adultes en difficulté, parmi lesquels, une agente de nettoyage de l’école dont la mère est handicapée. Cette générosité a touché beaucoup d’élèves et de collègues, a fait savoir Nguyên Thi Thanh Vy, du Bureau de l’éducation de l’arrondissement de Bac Tu Liêm.

"Je suis très émue de l’histoire du petit Ân et du geste généreux de Bang. Elle inspire les autres à faire de même, au profit des enfants et des personnes vulnérables en général", déclare-t-elle.

Pour Vuong Tuyêt Bang, rien n’égale le plaisir que de voir les enfants handicapés ou démunis pouvoir aller à l’école et jouir de leurs droits légitimes.

"Cela me fait de la peine de voir souffrir les enfants pauvres et handicapés. Je crois que les études et les connaissances en général peuvent leur permettre de changer leur destin. Je veux donc leur transmettre de la confiance, de l’estime de soi et du courage pour continuer à vivre et progresser", confie-t-elle.

En 2018, dans le cadre du mouvement d’émulation "Bonne personne, bonne action", Vuong Tuyêt Bang a été honorée par le président du Comité populaire de l’arrondissement de Bac Tu Liêm. Pendant l’année scolaire 2019-2020, elle a été primée "enseignante exemplaire" et a reçu le deuxième Prix du Concours "Les enseignants dévoués et créatifs" de Bac Tu Liêm.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.