25/01/2019 23:38
Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê s’est rendu vendredi 25 janvier dans la ville de Hai Phong et la province de Bac Ninh (Nord) afin d’étudier la situation des investissements directs étrangers (IDE) et d’écouter les propositions des localités.
>>Hai Phong : les IDE versés dans l'industrie manufacturière
>>30 ans d’attraction d’IDE: Bac Ninh, aimant à investissement étranger
>>Bac Ninh attire plus de 212 millions de dollars d’IDE au premier trimestre

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (debout) lors de la séance de travail avec les autorités de la ville de Hai Phong (Nord), le 25 janvier.
Photo: An Dang/VNA/CVN

Les visites du vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê visent à aider à mener à bien un projet sur "les orientations pour affiner les institutions et les politiques visant à accroître la qualité et l’efficacité d’attirer et d’utiliser les investissements étrangers jusqu’en 2030" qui sera soumis au Bureau politique.

Selon le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, les investissements directs étrangers (IDE) ont contribué à hauteur de 13,6-14% du budget de l’État et environ 20% du PIB.

L’IDE a contribué à augmenter les investissements en faveur du développement, à améliorer la production et la croissance dans les secteurs prioritaires, à renforcer la compétitivité de l’économie nationale, à accélérer la transmutation économique, à rénover les technologies et équipements, à renforcer la stratégie d’exportation, et à créer des emplois pour les ouvriers.

Le président du Comité populaire de Hai Phong, Nguyên Van Tùng, a estimé que ce projet devrait analyser plus en profondeur les nouvelles circonstances pour attirer des ressources étrangères. Il a évoqué les difficultés rencontrées par sa ville pour attirer les investissements étrangers, notamment la gestion des investisseurs étrangers et la mise en place de mécanismes conformes aux normes internationales tout en assurant l’efficacité de la gestion étatique.

Les IDE, source de fonds importants des localités

Nguyên Van Tùng a proposé d’adopter des stratégies et des systèmes de planification dans lesquels les IDE doivent satisfaire aux exigences en matière de protection de l’environnement, de protection des travailleurs, de défense des intérêts sociaux et d’apport en hautes technologies.

Les IDE ont représenté plus de 30% du volume des investissements de développement de Hai Phong. En 1993-2018, les zones industrielles et la zone économique de Dinh Vu-Cat Hai ont attiré 311 projets d’IDE totalisant 13,58 milliards de dollars de capitaux enregistrés.

De son côté, le président de la province de Bac Ninh, Nguyên Tu Quynh, a proposé que le gouvernement amende prochainement les lois sur l’investissement, la construction, le logement, la protection de l’environnement, la propriété intellectuelle. Il a également suggérer de s’orienter vers l’unification des réglementations sur l’autorité relative à la décision et à l’autorisation des plans d’investissement, et à l’approbation des projets pour permettre aux localités de réaliser favorablement les procédures administratives et de gagner du temps pour les entreprises.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (debout) lors de la séance de travail avec les autorités de la province de Bac Ninh (Nord), le 25 janvier.
Photo: Diêp Truong/VNA/CVN

Jusqu’en 2018, Bac Ninh a attiré environ 1.300 projets d’IDE totalisant 17,2 milliards de dollars, se classant au sixième rang des localités les plus attractives en termes d’IDE. Les projets de 34 pays et territoires se sont engagés pour la plupart dans l’industrie manufacturière, qui représentait 92,8% du stock d’IDE.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a déclaré que les accords commerciaux auxquels le Vietnam est partie offrent de nouvelles opportunités et que les investisseurs étrangers s’attendent à ce que les politiques du pays soient cohérentes et appliquées de manière stricte.

La tournée du vice-Premier ministre aidera à perfectionner les mécanismes et les politiques visant à attirer et à utiliser les IDE jusqu’en 2030 pour permettre à l’Assemblée nationale de réviser la Loi sur l’investissement et la Loi sur les entreprises. Elle devra également fournir une base au Bureau politique pour promulguer une résolution thématique sur l’investissement étranger qui servira de ligne directrice sur le rôle et la position de l’investissement étranger dans le pays, a-t-il déclaré.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam