28/06/2014 13:27
Le groupe américain Google a récompensé le professeur Vu Ngoc Tâm, Viêt kiêu résidant aux États-Unis, en lui accordant une aide de 55.000 dollars. Le tout, pour l’élaboration d’une nouvelle technologie de sécurité informatique prometteuse : la bague de sécurité.

Créée deux ans auparavant par une collaboration entre les professeurs Vu Ngoc Tâm et Marco Gruteser, la bague de sécurité possède une capacité de stockage presque illimitée. Pour la faire fonctionner et activer l’échange d’informations, mots de passe ou autres identifications, il suffit d’amener la bague au contact de l’écran tactile de votre appareil.

Le professeur Vu Ngoc Tâm.  CTV/CVN


Questionné sur l’efficacité de la bague, Vu Ngoc Tâm précise que sa particularité réside dans le fait qu’elle ne dépend pas des réseaux sans fils (Wi-fi, bluetooth, NFC...), sujets aux vols informatiques, pour communiquer avec le serveur original : portable, ordinateur, tablette, ATM, etc. Selon lui, la bague est moins vulnérable que le système des empreintes qui peuvent être prélevées sur les surfaces avec lesquelles elles ont été en contact. Pour augmenter la qualité de la sécurité, professeur Tâm souhaite incorporer à la bague un système d’identification fondé sur les pulsations cardiaques, propres à chaque individu. Cela permet d’assurer les informations stockées dans la bague même en cas de perte.

Un créateur dans l’âme

En plus d’avoir la forme d’un bijou et la capacité de garder et de mettre à disposition des codes bancaires, la bague peut également servir de clé de sécurité à certaines armes à feu, ce qui empêche le vol et l’utilisation non autorisée de ces dernières.

Le créateur de cette innovation, Vu Ngoc Tâm, est aussi connu pour sa participation à plusieurs autres recherches scientifiques et technologiques aux États-Unis telles que : l’élaboration du futur réseau Internet dédié aux appareils portables, un des quatre projets les plus importants pour le gouvernement des États-Unis, dans lequel le Fonds scientifique national des États-Unis (National Science Foundation) a investi plus de 12.000 dollars. Le chercheur a également contribué au développement d’une technologie de repérage de l’utilisation de téléphones au volant afin de diminuer le nombre d’accidents. Les résultats ont été diffusés sur plusieurs plateformes d’actualité aux États-Unis telles que CNN, New York Times, The Wall Street Journal, National Public Radio et MIT Tech Review.

Vu Ngoc Tâm a l’ambition de faire rapidement de sa bague de sécurité une véritable parure technologique. CTV/CVN


Dans le domaine de la santé, Vu Ngoc Tâm, en collaboration avec l’Université du Colorado, met en place un logiciel de prédiction médicale. À partir des données du patient (pression artérielle, volume diastolique/systolique...), l’application est capable de calculer son temps de récupération, permettant ainsi à ses proches d’obtenir une information objective sur son état et le temps d’hospitalisation nécessaire. Le tout, afin d’éviter les surfacturations.

Gagnant de plusieurs prix

Autre réussite de ce jeune scientifique : la quantité et la qualité des articles auxquels il a contribué dans différentes revues de télécommunication mobile. En quatre ans, il a publié dix articles pour des titres tels que American Computing Machine, Mobile Computing Conference (MobiCom), ACM Mobile Systems (MobiSys), IEEE InfoCom, IEEE Transaction on Mobile Computing (TMC), pour ne citer qu’eux. Afin d’assurer la qualité de ses écrits, Vu Ngoc Tâm choisit ses sujets à travers quatre critères : leur rayonnement dans la société, leur valeur économique, leur influence dans d’autres domaines scientifiques et sa propre capacité à traiter le sujet.

L’homme a aussi remporté plusieurs prix comme : Google Faculty Award en 2014, ACM MobiCom Best Paper Award en 2012 et ACM Mobicom Best Paper Award en 2011. Ses recherches ont également été applaudies par plusieurs agents de presse ainsi que The New York Times, The Wall Street Journal ou encore CNET News.

Actuellement, Vu Ngoc Tâm assure environ trois heures d’enseignement universitaire par semaine, le reste de son temps étant dévolu à la recherche. Dès son embauche à l’Université du Colorado, il a reçu 150.000 dollars de la part de l’établissement pour financer les équipements et le personnel nécessaires à la mise en place de son propre laboratoire.

Côté projets, Vu Ngoc Tâm avoue qu’il souhaite développer, à partir de ses recherches, d’autres produits utiles à la société. Il espère aussi pouvoir aider de jeunes étudiants vietnamiens qui le souhaitent à aller étudier aux États-Unis.

Thu Phuong/CVN

Un professeur talentueux

Selon le professeur Gita Alaghband de l’Université américaine Futgers, Vu Ngoc Tâm est un jeune professeur talentueux et enthousiaste. Fort d’une bonne réputation, de connaissances précises et d’une solide expérience, il a décidé de s’attaquer à un projet ambitieux : relier les appareils électroniques présents sur un individu en utilisant le corps humain même comme médium. C’est un projet important dans le domaine de la télécommunication mobile parce qu’il prévoit un réseau de connections libres et sans danger entre les appareils implantés dans le corps et d’autres dispositifs accessoires. Le professeur Tâm a déjà démontré ses capacités dans le domaine à travers plusieurs projets couronnés de succès.







Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.