07/02/2020 18:34
Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre la maladie respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus 2019 (2019-nCoV), a présidé vendredi 7 février à Hanoï une réunion pour mettre en œuvre des mesures pour faire face à ce virus mortel.
>>Coronavirus : pour rétablir le secteur touristique après l’épidémie
>>Favoriser le commerce dans le contexte de l’épidémie

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (centre), chef du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre la maladie respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus 2019. Photo : VNA/CVN

S'exprimant lors de la réunion de mise en œuvre des mesures pour faire face au coronavirus, le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, a déclaré que le ministère de la Santé avait publié des directives supplémentaires concernant l'isolement dans les zones épidémiques, les logements, les hôtels, les familles... Par ailleurs, le ministère a également mis à jour des scénarios pour faire face aux épidémies de nCoV, et complété les scénarios de traitement des cas infectés.

À propos de la situation dans la zone épidémique de Vinh Phuc au Nord, le vice-ministre Dô Xuân Tuyên a annoncé que 18 personnes locales sont actuellement placées sous la surveillance étroite, dont deux testées positives pour le nouveau coronavirus. "Il est prévu que le nombre de personnes infectées puisse augmenter dans les jours qui viennent, de sorte que les forces compétentes de la province devraient se concentrer sur l'isolement pour le traitement des contaminées, notamment dans trois districts où l’épidémie se déclare", a-t-il souligné.

Le ministère de la Santé avait envoyé une mission à Vinh Phuc pour inspecter l'isolement, le traitement des personnes infectées au Centre médical du district de Binh Xuyên et à la Polyclinique de Vinh Phuc. Une équipe mobile de l’hôpital Bach Mai à Hanoï a également été envoyée au centre pour soutenir le traitement des patients.

Présent à la réunion, le vice-président de la Croix-Rouge du Vietnam, le Docteur Trân Quôc Hung a recommandé d'assainir, d'ouvrir les fenêtres, de désinfecter par pulvérisation pour toutes les classes avant le retour des élèves et étudiants. En même temps, les écoles doivent mettre en œuvre des mesures médicales préventives, renforcer le contrôle de la santé des enseignants et des élèves.

Le Vietnam qui compte pour le moment 12 patients infectés dont trois ont été guéris, partage une longue frontière de plusieurs centaines de kilomètres avec la Chine où le dernier bilan communiqué vendredi 7 février a fait état de 636 morts, en majorité à Wuhan et dans sa province du Hubei, foyer d’origine de ce virus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.