15/06/2018 15:21
Le bateau de Team Brunel a fait sensation jeudi 14 juin en empochant à Göteborg la 10e étape de la Volvo Ocean Race (VOR), au nez des deux principaux leaders, Dongfeng et Mapfre. À une étape de la victoire finale, rien n'est joué.
>>Voile : John Fisher, disparu en mer, s'était détaché avant de tomber
>>Voile: Charline Picon pour une nouvelle histoire jusqu'aux JO-2020 à Tokyo

Le voilier Team Brunellors de la 9e étape de la Volvo Ocean Race, le 20 mai à Newport, à l'Est des États-Unis.
Photo: AFP/VNA/CVN

Il n'aura fallu que 4 jours et 5 heures aux Néerlandais de Brunel pour avaler les 1.250 milles (environ 2.000 km) entre Cardiff de Göteborg pour l'avant-dernière manche de la course autour du monde la plus extrême, avec escales et en équipage.

Sixième (sur 7 bateaux) mercredi 13 juin, l'équipage de Bouwe Bekking s'est imposé après une remontée spectaculaire et un finish très disputé avec les Espagnols de Mapfre, qui ont passé la ligne à peine 2 minutes plus tard.

Les Chinois de Dongfeng, leader au classement général, n'ont pas réussi à accrocher le podium, se contentant de la 4e place derrière Team AkzoNobel. Dongfeng cède la première place à Mapfre, à égalité de points avec Brunel (65 points) mais qui prend l'ascendant à la faveur d'un meilleur classement sur les pré-courses (in-port series).

"Nous avons fait un boulot fantastique, le résultat est au-delà de ce que nous espérions. L’objectif était de finir devant les deux bateaux rouges (Dongfeng et Mapfre), gagner en plus l’étape est vraiment magnifique", a lancé Bekking, qui rêve d'une arrivée triomphale chez lui aux Pays-Bas pour la dernière étape.

Bekking, fort de ses huit participations, n'a encore jamais gagné la Volvo Ocean Race. Et s'il devait enfin être le premier, ce serait également un succès extraordinaire pour son équipier néo-zélandais Peter Burling, héros de dernière Coupe de l'America et champion olympique. Aucun navigateur n'a jamais remporté la VOR, les JO et la Coupe de l'America.

Reste que ni Mapfre ni Dongfeng n'entendent se laisser damner le pion à La Haye, terme de la Volvo Ocean Race.

"Pour vous tous, pour les fans de la course, ça va être un finish très excitant, pour nous aussi. Tout ce que nous avons à faire, c’est terminer devant les autres, on va tout donner et essayer de décrocher notre première victoire d’étape, ce serait fantastique", a prévenu le skipper de Dongfeng, le Français Charles Caudrelier.

Dongfeng pointe 3e au général avec 64 points mais il a en poche un point de bonus pour avoir réalisé le meilleur temps cumulé sur l'ensemble de la course.

La 11e et dernière étape partira jeudi 21 juin de Göteborg pour une arrivée estimée dimanche 24 juin à La Haye.

AFP/VNA/CVM
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.