28/09/2018 23:30
Les États-Unis, le Brésil et la Serbie ont assuré leur qualification pour les demi-finales du Mondial de volley, jeudi 27 septembre à Turin, où la Russie a été éliminée.
>>Volley: le crève-cœur des volleyeurs français, éliminés du Mondial
>>Mondial de volley: malgré leur remontée, les Bleus s'inclinent face au Brésil

La joie des volleyeurs américains après leur succès face à la Russie lors du Mondial, le 27 septembre à Turin.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les Américains ont obtenu leur billet pour le dernier carré en battant les Russes 3 à 0, (25-22, 25-23, 25-23), un résultat qui qualifie aussi les Brésiliens.

Quant aux Serbes, ils ont assuré leur avenir... en perdant 3 à 0 contre les Polonais (28-26, 28-26, 25-22), conséquence d'un système de compétition de plus en plus illisible. Grâce à leur large victoire de la veille (3-0) sur l'Italie, ils ne peuvent en effet plus terminer derniers de leur groupe.

Les Russes, champions d'Europe 2017, sont en revanche éliminés avec cette deuxième défaite en deux jours, après celle infligée par le Brésil (3-2) la veille. Ils partaient pourtant favoris pour l'or depuis leur impressionnante victoire dans la Ligue des nations en juillet. Mais peut-être ont-ils au contraire grillé leurs cartouches trop tôt, à l'image de la France, leur victime en finale à Lille, qui a également raté son Championnat du monde.

Les géants russes avaient déjà montré des signes de faiblesse en perdant deux matches au premier tour, dont un déjà contre les Américains. Mercredi 26 septembre, ils avaient mené contre le Brésil 2 sets à 0 avant de se faire renverser.

En conséquence, le match de vendredi 28 septembre entre les États-Unis et le Brésil, champion olympique, ne servira à rien, comme trop de rencontres dans ce tournoi desservi par sa formule.

Les Américains, très athlétiques aussi et solides partout autour de leur passeur hawaïen Micah Christenson, ont eux confirmé leurs ambitions: ils sont la seule équipe à avoir gagné leur neuf premiers matches. Les États-Unis visent leur premier titre mondial depuis 1986.

Dans l'autre poule de trois, la Pologne, tenante du titre, a donc dominé la Serbie 3 à 0 (28-26, 28-26, 25-22), un résultat qui met l'Italie au bord de l'élimination. Ecrasée par la Serbie mercredi 26 septembre, la Nazionale doit non seulement battre la Pologne 3 à 0 vendredi 28 septembremais encore rattraper son ratio de points pour le moment extrêmement défavorable.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.