22/07/2021 08:55
Parallèlement au transport routier, Hô Chi Minh-Ville a aussi opté pour le transport fluvial de marchandises essentielles des provinces occidentales du pays vers la mégapole du Sud pendant cette période de distanciation sociale.
>>COVID-19 : Hô Chi Minh-Ville déployera la 5e phase de sa campagne de vaccination
>>Hô Chi Minh-Ville : séparer de toute urgence les patients de COVID-19

Transport de marchandises essentielles par voie navigable.

Les hydroptères de la société Greenlines DP au service des croisières ont été convertis pour le transport de fruits et légumes des provinces occidentales du pays vers Hô Chi Minh-Ville. Les sièges des passagers ont ainsi été supprimés pour augmenter le volume de fret de manière significative.

''Nos bateaux de croisière ont été convertis en transporteurs de produits de première nécessité. Aujourd'hui, ils partiront avec à leur bord 40 tonnes de fruits et légumes'', informe  Trân Song Hai, directeur général de Greenlines DP.

Les mesures préventives contre le coronavirus sont évidemment appliquées de manière très stricte pour tout le personnel de chargement et de déchargement ainsi que pour les pilotes. Tous ont été vaccinés et testés négatifs au récent test PCR au COVID-19.

Le Service des communications et des transports de Hô Chi Minh-Ville est tombé d’accord avec les provinces de Long An, Tiên Giang, Bên Tre et Vinh Long pour favoriser cette "voie verte" entre le quai de Bach Dang à Hô Chi Minh-Ville et les ports des localités susmentionnées.

Un nouveau moyen de transport de produits agricoles

''La voie navigable est aujourd'hui un nouveau moyen de transport nous permettant de prendre en charge la fourniture de nourriture et des biens essentiels à Hô Chi Minh-Ville plus rapidement et plus commodément. Cela répond aux besoins essentiels de la population de la mégapole du Sud pendant cette période de mise en œuvre de la directive 16 sur la distanciation sociale'', estime Bùi Hoa An, directeur adjoint du Service municipal des communications et des transports.

Dans un premier temps, il y aura cinq hydroptères à grande vitesse qui transporteront environ 100 tonnes de marchandises par jour à Hô Chi Minh-Ville. La mise en service de cette ligne fluviale résout non seulement partiellement la demande en produits agricoles du marché local, mais aussi les difficultés de débouchés des paysans du delta du Mékong dues à la distanciation sociale appliquée actuellement dans les 19 provinces du Sud.

''Ces derniers jours, les agriculteurs se sont inquiétés de ne pas pouvoir écouler leurs récoltes à cause des restrictions de déplacement. Maintenant, on a cette +ligne verte+ très efficace pour tout le monde'', se réjouit Phan Thanh Phu, de la Coopérative agricole My Phong de la province de Tiên Giang.

Le 19 juillet, Hô Chi Minh-Ville a commencé à rouvrir certains marchés traditionnels grâce à cette voie navigable de transport de marchandises essentielles. 
Texte et photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.