24/11/2019 09:37
Mise en service depuis octobre, Vmap consiste non seulement en une carte détaillée du Vietnam mais possède aussi, entre autres, un bulletin météo ainsi qu’un guide pratique. Découverte.
>>Des smartphones Vsmart distribués sur le marché russe
>>Le Vietnam a son réseau social, Lotus
>>Fournitures scolaires: le "made in Vietnam" a la cote

La carte Vmap est disponible sur les smartphones. Photo : CTV/CVN

Lancée le 1er octobre, Vmap de la Compagnie générale VNPost (de la Poste nationale) est une plate-forme de carte numérique entièrement confectionnée par les Vietnamiens. S’inscrivant dans le projet "Développement et numérisation des connaissances vietnamiennes", elle se penche essentiellement sur les coordonnées et adresses du pays.

Un projet en deux étapes

L’élaboration de la carte s’est composée de deux phases, l’une étant la collecte des adresses, l’autre l’établissement de la plate-forme numérique. En ce qui concerne la première, ce sont 120.000 facteurs de VNPost et membres de l’Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh qui se sont ainsi mobilisés pendant trois mois afin d’amasser plus de 23,4 millions de données dans tout le pays. Concrètement, ils ont dû faire du porte-à-porte et se sont rendus sur place pour prendre des photos de chaque établissement, maison et ouvrage avant de saisir l’adresse correspondante dans le logiciel.

Au début, le projet n’était pas encore largement connu, les agents ont souvent dû faire face à des situations parfois cocasses. Nguyên Công Nghi, facteur de la province septentrionale de Hà Nam, ne peut s’empêcher de sourire à l’évocation de ce jour où il a été poursuivi par le chien du propriétaire d’une maison qu’il était en train de photographier. "Le propriétaire pensait que j’avais de mauvaises intentions, le chien a même failli me mordre", s’amuse-t-il.

D’autres ont même dû solliciter la police, souvent appelée par les riverains, inquiets de voir "rôder" des inconnus autour de leur maison. Ainsi, pour éviter de tels embarras, il a fallu que les employés portent l’uniforme de la compagnie et que cette dernière communique au préalable avec les dirigeants et autorités des communautés avant d’envoyer des agents sur place.

La collecte des données et l’établissement de la plate-forme n’ont pas été une mince affaire. Nguyên Dinh Hoà, cadre spécialisé dans la fonction Technique-Technologie de la compagnie, a fait part des horaires parfois difficiles afin de respecter les dates butoirs fixées par la compagnie. 

Petite mais fonctionnelle

Cérémonie marquant le lancement des deux produits iNHANDAO et Vmap, le 1er octobre à Hanoï. Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

La carte numérique Vmap est certainement loin d’être comparable à Google Maps, le service de cartographie le plus populaire au Vietnam ainsi que dans le monde. "Google Maps a vu le jour il y a des années avec des technologies modernes. Aussi  est-il difficile de lui faire concurrence", avoue Nguyên Dinh Hoà, "Vmap se concentre donc davantage dans des éléments locaux qui seront les points forts de cette application".

Ainsi, en dehors des coordonnées cartographiées, Vmap contient une barre d’outils permettant de consulter des restaurants, cafés, bars, pompes à essence, écoles, hôtels, pharmacies, notamment. Il sera également possible d’avoir accès aux informations concernant la température, l’humidité et l’indice de la qualité de l’air de l’endroit où se trouve l’utilisateur.  "Cette fonction est très utile et permet de nous renseigner en un seul clic", affirme Nguyên Thi Thanh Mây, membre de l’équipe chargée du lancement de la plate-forme.

Les utilisateurs peuvent eux aussi contribuer à améliorer et à développer cette carte. Ainsi, ils peuvent envoyer leurs remarques au centre de contrôle ou bien ajouter des adresses qui manquent. "En effet, dans certaines régions reculées, il n’est pas rare qu’une dizaine de foyers du même village partagent le même numéro. Un casse-tête qui a nécessité beaucoup de temps avant de pouvoir être résolu par nos équipes", ajoute Nguyên Dinh Hoà. 

Prenant également part au projet "Développement et numé-risation des connaissances vietnamiennes", le vice-Premier ministre Vu Duc Dam se réjouit de la réception du public face à cette carte "made in Vietnam". "Nous sommes très heureux de lancer cette plate-forme, fruit de la connaissance nationale, qui tissera des liens au sein de la communauté et renforcera la créativité. Une graine qui commence à pousser, lentement mais sûrement", partage-t-il. La carte est disponible sur Internet et à télécharger sous forme d’application sur les systèmes d’exploitation Ios et Android.
   

Lancement de l’application iNHANDAO

En marge de la plate-forme de carte numérique Vmap, une application intitulée iNHANDAO a été lancée dans le cadre du projet "Développement et numérisation  des connaissances vietnamiennes". En se basant sur les données de Vmap, ce système d’information à but caritatif indique les adresses de particuliers ou de foyers en difficulté ainsi que des centres de parrainage.
 

Mai Quynh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Des mesures visant à revitaliser le tourisme vietnamien Des experts se sont réunis lors de la session plénière du Sommet du tourisme du Vietnam 2019 qui s'est tenu à Hanoï le 9 décembre pour discuter des mesures visant à aider le tourisme vietnamien à s'envoler dans l'avenir.