05/10/2018 17:07
La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré jeudi 4 octobre lors d'une visite à Jérusalem que l'Allemagne et Israël sont d'accord pour dire que l'Iran ne devrait jamais obtenir des armes nucléaires.
>>Netanyahu veut infléchir la position européenne sur l'Iran
>>Crise ouverte entre l'Allemagne et son allié israélien historique

La chancelière allemande Angela Merkel (centre) et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (gauche) le 4 octobre à Jérusalem.
Photo: AFP/VNA/CVN

Lors d'une conférence de presse aux côtés du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à Jérusalem, Mme Merkel a également appelé les forces iraniennes à quitter la Syrie. "Nous sommes convaincus et partageons vivement la position israélienne qui est que tout doit être fait pour empêcher l'Iran d'acquérir des armes nucléaires", a-t-elle déclaré.

Concernant le confit israélo-palestinien, Mme Merkel a réaffirmé son soutien à l'égard de la solution à deux États.

De son côté, M. Netanyahou a souligné le "danger" que représente l'Iran. D'après M. Netanyahou, l'agression présumée de l'Iran a également eu un avantage: "rapprocher comme jamais auparavant" Israël et les pays arabes. À ses yeux, ces nouvelles relations sont "un grand espoir pour le futur".

M. Netanyahou a tout de même critiqué le président palestinien Mahmoud Abbas, estimant que ce dernier "a compliqué la situation à Gaza en asphyxiant les transferts de fonds de l'autorité palestinienne à l'enclave".

Mme Merkel a entamé mercredi 3 octobre une visite de deux jours en Israël, au cours de laquelle elle a rencontré M. Netanyahou et le président israélien Reuven Rivlin.

Elle a également participé à des négociations intergouvernementales avec les ministres israéliens et allemands et signé des accords pour promouvoir les liens culturels et économiques entre les deux alliés.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.