07/02/2019 17:21
Bienvenue à Thuy Xuân! Ce charmant petit village situé à 7 km au sud-ouest de la ville de Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre) attire de nombreux visiteurs, surtout des étrangers, dans leur itinéraire de découverte des tombeaux des rois de la dynastie des Nguyên.

>>Restauration d'ouvrages du palais Phung Tiên à Dai Nôi de Huê
>>Nouvel An: Huê accueille son premier vol domestique
>>La beauté de la ville de Huê révélée par l’exposition "Pays de rêves"

 

Dans chaque famille au village de Thuy Xuân, des bouquets de bâtonnets d’encens multicolores sont partout et très odorants.


Le village de Thuy Xuân se situe rue Huyên Trân Công Chúa, au pied de la colline de Vong Canh, au bord de la rivière des Parfums, ville de Huê. Dès l’entrée dans le village, les visiteurs tombent sur des bouquets de bâtonnets d’encens multicolores et très odorants.

Une journée de travail normale commence à 5 heures du matin par le façonnage des baguettes. Une fabrication qui ne demande pas de grands efforts, aussi est-elle assurée par les femmes, voire par les vieillards et les enfants.

Plusieurs opérations sont nécessaires pour produire des bâtonnets: fendre le bambou, mélange des aromates, façonnage, séchage au soleil. Les matières premières pour la poudre sont nombreuses, et comprennent  cannelle, tsaoko, giroflier, anis étoilé, fleur de pamplemousse, eucalyptus…

Après avoir eu dans leurs mains la poudre, les artisans vont faire le cœur. On fend le bambou et on fait de petits tronçons. Ces derniers doivent être séchés pendant plusieurs jours. La phase la plus importante, c’est se huong. C'est-à-dire, les artisans vont mettre la poudre (déjà bien mélangée) au tour du cœur. Après, les produits seront séchés au soleil.
 

Le village de Thuy Xuân est même devenu une référence locale en matière de tourisme communautaire.

Des touristes des quatre coins du globe

Ces dernières années, Thuy Xuân est devenue une destination de choix des touristes, qui viennent chaque jour un peu plus nombreux. "Il y a des touristes indépendants et d’autres qui voyagent en tour organisé. Ils viennent des quatre coins du globe. Ils viennent chercher ici un peu de quiétude et apprendre les techniques de confection des bâtonnets d’encens", précise Nguyên Tiên Vinh, guide touristique local.

À l’heure actuelle, une dizaine de délégations de touristes se rendent chaque jour au village. "Thuy Xuân est une halte incontournable dans l’itinéraire de voyage d’une journée des touristes visitant Huê, et nous sommes fiers de cela", a affirmé Vo Quang Hai, un villageois. Et d’ajouter que "les touristes, surtout les étrangers, aiment découvrir dans ce village un métier artisanal des Vietnamiens du Centre".

Pour Anne Sophie et Jean Etienne, cette visite à Thuy Xuân restera inoubliable. Ce couple, qui vient de Lyon, a décidé d’aller à Thuy Xuân, après avoir eu vent de sa réputation. "Nous savions que ce lieu était réputé depuis plusieurs années dans la production de bâtonnets d’encens", partage Anne Sophie. Après avoir parcouru, à vélo, 7 kilomètres, le couple est arrivé à Thuy Xuân. "Nous avons voulu tout savoir: les étapes de production et aussi le développement de cet artisanat", révèle Jean Etienne.

Plusieurs familles du village ont une vie meilleure grâce à l’accueil des touristes. "Nous avons créé de petits ateliers sur place pour que les touristes puissent mettre la main à la pâte et confectionner eux-mêmes des bâtonnets d’encens, sous la guidance d’artisans", a informé Nguyên Thi Ty, un villageois.

Depuis quelques années, les agences de voyage ont inclus Thuy Xuân  dans la liste de leurs circuits touristiques. Le village est même devenu une référence locale en matière de tourisme communautaire. Il suffit de regarder les sourires des visiteurs pour s’en convaincre.

Texte et photos: Phuong Mai/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.