10/11/2017 19:15
Sur invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyên Phu Trong et du président vietnamien Trân Dai Quang, le secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois Xi Jinping effectuera les 12 et 13 novembre une visite d’État au Vietnam.

>>La visite du président Xi Jinping approfondira les liens Vietnam - Chine
 

Le secrétaire général du Parti communiste chinois et président chinois Xi Jinping. Photo : VNA/CVN


Il s’agit de la première visite à l'étranger de Xi Jinping après le XIXe Congrès national du PCC, laquelle revêt une grande signification pour les relations sino-vietnamiennes.

Approfondir les relations entre les deux pays

La visite de Xi Jinping aura lieu dans le contexte du développement des relations sino-vietnamiennes avec les rencontres régulières de leurs hauts dirigeants.

Le Vietnam et la Chine ont établi leurs relations diplomatiques le 18 janvier 1950. Les deux parties organisent régulièrement des visites et rencontres de haut niveau. Les hauts dirigeants chinois ont effectué 17 visites au Vietnam. Depuis 2013, tous les dirigeants chinois ont visité le Vietnam. Le secrétaire général du PCC et président chinois Xi Jinping a effectué une visite au Vietnam en novembre 2015.

Quant à la partie vietnamienne, les hauts dirigeants du Vietnam ont effectué 40 visites en Chine, dont 11 depuis 2011.

Les mécanismes d'échanges et de coopération entre les Partis, les gouvernements, les Assemblées nationales, les organisations sociopolitiques et les localités des deux pays se sont développés de plus en plus.

Les PCV et PCC ont organisé 13 séminaires théoriques communs. En 2006, les deux pays ont créé un Comité de pilotage de la coopération bilatérale qui a tenu dix réunions. Plusieurs autres mécanismes de coopération bilatérales, tels que la Réunion ministérielle sur la prévention et la lutte contre la criminalité, le Dialogue sur la sécurité stratégique au niveau de vice-ministre, le Dialogue stratégique de défense, le programme d'échange amical de la défense frontalière Vietnam-Chine, ont également montré leur efficacité.

Renforcement de la coopération intégrale

La Chine est le plus grand partenaire commercial et le plus grand marché touristique du Vietnam. Elle occupe le 8e rang parmi les 122 pays et territoires investissant au Vietnam. Et le Vietnam est aussi le plus grand partenaire commercial et touristique de la Chine au sein de l'ASEAN.

 

Depuis 2004, la Chine est le 2e débouché pour les produits vietnamiens.
Photo : VNA/CVN


Depuis 2004, la Chine est le premier partenaire commercial du Vietnam. Elle est le 2e débouché pour les produits vietnamiens et le plus grand fournisseur de marchandises pour le Vietnam. Les échanges commerciaux bilatéraux sont passés de 32 millions de dollars en 1991 à 70,5 milliards en 2016. L’année dernière, le Vietnam est devenu le 6e marché des produits chinois et le plus grand partenaire commercial de la Chine au sein de l'ASEAN. De janvier à août 2017, le commerce bilatéral a atteint 55,23 milliards de dollars, soit une hausse de 12,4% en glissement annuel. Le Vietnam a affiché un déficit commercial de 17,77 milliards de dollars avec la Chine, soit une baisse de 5,45% en un an.

Depuis 2007, la Chine demeure le plus grand marché touristique du Vietnam. En 2016, le Vietnam a accueilli 2,7 millions de touristes chinois et environ 2,2 millions de Vietnamiens ont visité la Chine. Entre janvier et août 2017, plus de 2,65 millions de touristes chinois sont arrivés au Vietnam, soit une augmentation de 51,4% en glissement annuel.

Selon les calculs cumulatifs jusqu’à août 2017, la Chine recensait 1.727 projets d'un montant enregistré de 11,93 milliards de dollars. Lors des huit premiers mois de l'année, la Chine était le 4e plus grand investisseur au Vietnam, avec un fonds enregistré de plus de 1,6 milliard de dollars.

Les deux pays ont établi des Groupes de travail sur la coopération dans les infrastructures et le secteur monétaire. Ils ont signé un accord concernant la prorogation et le complément du Plan de développement quinquennal sur la coopération économique et commerciale Vietnam - Chine pour la période 2017-2021, outre l'accord sur le commerce frontalier (modifié) et plusieurs mémorandums sur l'élaboration de plans de coopération dans les infrastructures et la production.

Intensifier les relations entre les localités

Le gouvernement chinois a accordé au Vietnam des prêts préférentiels et des aides non remboursables. Récemment, la Chine a décidé d’octroyé au Vietnam un milliard de yuans pour améliorer le niveau de vie de la population pour la période 2016-2021 et 50 millions de yuans pour améliorer les conditions en matière de santé et d'éducation dans certaines provinces septentrionales vietnamiennes.

 

En 2016, le Vietnam a accueilli 2,7 millions de touristes chinois.
Photo : VNA/CVN


Les deux parties ont convenu de renforcer leur coopération dans l'agriculture, les ressources en eau, l'environnement, les sciences et technologies, les transports, la culture, le sport et l'éducation.

La coopération décentralisée est renforcée. Les relations d’échange et de coopération entre les ministères, secteurs et localités des deux pays ne cessent de se développer ; leur coopération dans l’économie, le commerce et l’investissement a connu un nouvel essor. Les échanges entre les deux peuples, notamment entre les jeunes, sont bien intensifiés. En particulier, les deux pays ont organisé trois festivals de la jeunesse Vietnam - Chine à Guangxi et à Hanoï, outre le Festival d’amitié populaire Vietnam - Chine, le Forum populaire Vietnam - Chine et la Rencontre amicale des jeunes Vietnam - Chine.

Respect mutuel, égalité pour l'intérêt commun

Après la normalisation des relations bilatérales, les deux pays ont signé un accord sur les principes fondamentaux pour régler les questions frontalières et territoriales Vietnam-Chine. Ils ont réglé deux des trois questions difficiles liées aux frontières et au territoire que sont l’achèvement de la délimitation et du bornage des frontières terrestres et la délimitation de la zone maritime extérieure au Golfe du Bac Bô. Le Vietnam est devenu le premier pays à délimiter une zone maritime avec la Chine. Cependant, la question de la Mer Orientale demeure encore très complexe. Dans le cadre de la visite du secrétaire général du Comité central du Parti, Nguyên Phu Trong, en Chine en 2011, les deux parties ont signé un accord sur les Principes fondamentaux pour régler les questions en mer, contribuant à orienter le règlement de la question de la Mer Orientale.

Les deux parties ont maintenu les échanges sur la question de la Mer Orientale dans le cadre des mécanismes de négociations au niveau gouvernemental sur les questions frontalières et territoriales Vietnam - Chine, ainsi qu’au sein de trois groupes de travail sur la zone maritime à l'extérieur du golfe du Bac Bô pour discuter de la coopération en mer et de celle dans les  questions moins sensibles en mer. Les deux parties ont convenu de respecter pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de parvenir dans les meilleurs délais au Code de conduite en Mer Orientale (COC). Dans cette logique, il est nécessaire de bien maîtriser les différends en mer, de ne pas commettre d’actes susceptibles de compliquer et d’élargir les litiges, ce afin de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité dans cette zone maritime.

Persistant la ligne politique indépendante, autonome et diversifiée, le Vietnam prend en haute considération le développement des relations stables et pérennes avec la Chine sur la base du respect mutuel et de l’égalité pour l’intérêt commun.

Dans cet esprit, la visite du secrétaire général du Parti communiste et président chinois Xi Jinping au Vietnam après le XIXe Congrès national du PCC vise à stimuler les liens entre les deux Partis, les deux États et à renforcer les échanges stratégiques et la confiance politique entre les deux nations. La visite permettra d’améliorer l’efficacité de la coopération bilatérale dans l’économie, le commerce et l’investissement, de protéger les intérêts légitimes du Vietnam en Mer Orientale sur la base du droit international pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement de la région comme du monde.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.