23/02/2018 17:29
La héronnière de Bang Lang, une attraction de la ville de Cân Tho (delta du Mékong) d’un grand potentiel, sera gérée de manière plus efficace pour augmenter le nombre de touristes, selon les autorités locales.
>>Têt du Chien : Cân Tho accueille près de 700.000 touristes
>>Cân Tho cherche à attirer davantage de touristes dans la héronnière de Bang Lang
>>Cân Tho, destination de choix pour les touristes français

La héronnière de Bang Lang. Photo : TITC/CVN

La héronnière de Bang Lang de 1,5 ha, située dans le quartier de Thuân An, district de Thôt Nôt, abrite 150.000 échassiers de différentes espèces.

Nguyên Ngoc Thuyên ou "Bay Co", le propriétaire, a déclaré que le site faisait initialement 0,3 ha avec la plupart des terres utilisées pour la riziculture. En 1983, les premiers échassiers s’y sont installés. L’année suivante, ils étaient 10.000. "Bay Co" a décidé d'acheter plus de terres, de planter plus d'arbres et de construire des murs pour se protéger contre le vol.

Maintenant, ce site attire des touristes locaux et internationaux, aussi est-il important d'offrir des services touristiques de qualité et professionnels, a déclaré Trân Huynh Anh, une responsable du district de Thôt Nôt. La ville de Cân Tho compte construire des routes pour faciliter l`accès au site, a-t-elle ajouté.

Selon elle, plusieurs points d'observation seront aménagés pour permettre aux visiteurs d'observer les oiseaux sans les déranger. "Bay Co" a assisté à plusieurs cours sur le tourisme et a visité d’autres héronnières dans les provinces voisines pour échanger des idées.

Avec un prêt d'un milliard de dôngs des autorités, il prévoit d’étendre la héronnière pour attirer plus d`oiseaux et aussi de lancer un service d'accueil des visiteurs.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.