13/08/2020 10:36
Une visioconférence entre le Vietnam et les États-Unis sur le traitement des maladies rénales en phase terminale dans le contexte de COVID-19 a eu lieu le 12 août.
>>Santé: Vietnam et États-Unis renforcent leur coopération
>>Santé: Hô Chi Minh-Ville et des entreprises américaines tissent des liens

Visioconférence entre le Vietnam et les États-Unis sur le traitement des maladies rénales en phase terminale dans le contexte de COVID-19, le 12 août.
Photo : MOH/VNA/CVN

L’événement a vu la participation du vice-ministre vietnamien de la Santé, Trân Van Thuân, et du secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar.

Les spécialistes vietnamiens et américains ont partagé des expériences liées au traitement des maladies rénales et discuté des services médicaux pour les patients atteints d’insuffisance rénale en phase terminale dans le contexte de pandémie de coronavirus.

Selon le vice-ministre Trân Van Thuân, dans la nouvelle vague de COVID-19, le Vietnam a enregistré 38 cas de contamination qui suivaient la thérapie de remplacement rénal depuis plusieurs années. Plusieurs cas sont actuellement dans un état clinique très grave.

Les spécialistes américains ont conseillé au Vietnam de mettre en place la Dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) à domicile pour diminuer les risques de contamination dans les hôpitaux.

Lors de la visioconférence, le secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux a félicité le gouvernement vietnamien pour sa réponse efficace au COVID-19, estimant que son travail était devenu un modèle pour l’Asie-Pacifique et le monde. Alex Azar a affirmé que les spécialistes américains étaient prêts à faire part des politiques et des instruments juridiques efficaces utilisés par les États-Unis pour prévenir l’insuffisance rénale, augmenter la Dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA) à domicile et les greffes rénales.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.