09/05/2020 22:18
La visioconférence entre le Premier ministre et des entreprises ayant pour thème "Conjuguer les efforts, surmonter les défis, saisir les opportunités, restaurer l'économie" a eu lieu samedi 9 mai à Hanoï.
>>Le plan d’aide du gouvernement, une bouffée d’oxygène pour les entreprises
>>Une stratégie de développement durable est vitale aux entreprises

Le PM Nguyên Xuân Phuc (au micro) prend la parole lors de la visioconférence le 9 mai à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

La conférence a été diffusée en ligne avec 63 points de relais locaux, 30 points de relais à des ministères et secteurs et aussi en direct sur la Télévision nationale. Cet événement a attiré l'attention de 800.000 entreprises, plus de cinq millions d'entreprises familiales dans l’ensemble du pays.

S'exprimant à l'ouverture de la conférence, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné que 2020 était considéré comme une année pleine d’événements importants du pays, et mai comme l'un des mois les plus significatifs de l’année. C’est un nouveau tournant de l'histoire, non seulement pour le Vietnam, avec la pandémie de COVID-19 qui affecte des milliards de personnes sur la planète. Près de la moitié de la population mondiale est touchée par les restrictions sociales. L'épidémie affect gravement les activités économiques, le marché financier, la production, la consommation…

Au premier trimestre, le Vietnam a progressé de 3,82%, le niveau le plus bas durant dix ans. Cependant, il s'agit toujours d'un taux de croissance élevé par rapport au contexte général du monde. Le Vietnam est le pays ayant la croissance la plus élevée au sein de l’ASEAN au premier trimestre  2020. Le Vietnam a poursuivi une stratégie à double objectif : lutte contre le coronavirus et garantie des activités économiques minimales, outre des réformes institutionnelles et structurelles.

Le combat contre le SRAS-CoV-2 du Vietnam est très apprécié par de nombreux pays et l'Organisation mondiale de la santé. Durant ces 23 derniers jours, aucun nouveau cas n'a été signalé dans le pays, à l'exception de personnes venus de l’étranger.

L'économie  maintient toujours un taux de croissance élevée dans cette période difficile, ce qui montre que le Vietnam n'est pas tellement dépendant du marché mondial et que la capacité endogène de l'économie vietnamienne et du milieu des entreprises vietnamiennes est immense, a estimé le Premier ministre.

M. Phuc a déclaré qu'il était nécessaire de conjuguer davantage les efforts, de promouvoir l'économie nationale pour parvenir à un taux de croissance du PIB supérieur à 5% cette année et de maîtriser l'inflation en dessous de 4%.

Alors, selon le chef du gouvernement, il fallait se concentrer sur "les 5 points d’attaque" : attirer les investissements dans le secteur privé ; attirer l’investissement direct étranger ; promouvoir l'exportation; promouvoir l'investissement public ; et encourager la consommation intérieure.

Soutenir des entreprises
après la crise pandémique


À cette occasion, le Premier ministre a remercié les entreprises pour leur partage des difficultés avec le gouvernement dans la crise du coronavirus.

Il a donné six exigences pour les entreprises : respecter la loi et partager les difficultés avec le gouvernement; s'unir et coopérer pour créer une force commune; ne pas se décourager;  être dynamiques pour ne pas perdre des opportunités; être créatif pour prendre l'initiative dans la production et les affaires; et enfin être confiant.

L'aide du gouvernement aux entreprises leur permettant de mieux reprendre leurs productions à la suite de la pandémie de COVID-19.
Photo : Thai Hùng/VNA/CVN

En cette période difficile, l’économie nationale joue un rôle très important, notamment en réduisant les prix de l'électricité, de l'eau et des télécommunications, en fournissant suffisamment de riz à tous dans toutes les situations. Cependant, M. Phuc a constaté qu’aucune entreprise vietnamienne n'a  figuré dans la liste des 500 plus grandes entreprises du monde. Il a espéré que d'ici 2045, le Vietnam aura des entreprises de niveau mondial.

Estimant une croissance élevée de l’investissement direct étranger, le Premier ministre a déclaré que le potentiel de croissance à long terme du Vietnam était extrêmement important et toujours durable. Le Vietnam fait partie des économies de sécurité après le COVID-19. Il a signé des dizaines d'accords de libre-échange avec 38 plus grands marchés du monde.

Lors de la conférence, les participants ont écouté les rapports des ministères, des secteurs, des localités et des associations d'entreprises sur l'évaluation globale de l'impact de la pandémie ; l’évaluation des politiques appliquées pour soutenir les entreprises et estimé les difficultés des entreprises dans la mise en œuvre des mécanismes et politiques actuels afin de promulguer des solutions appropriées.

Les représentants des ministères, secteurs, localités et entreprises ont évalué également les opportunités et perspectives des secteurs économiques avant, pendant et après l'épidémie de COVID -19.

La conférence ont pris note et résumé les initiatives, les propositions du milieu des entreprises, des experts et des habitants sur les solutions nécessaires pour soutenir les entreprises dans leur reprise après la période pandémique, ce pour élaborer un plan d’action concret. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).