14/07/2021 17:20
En raison de la propagation du variant Delta et des exigences en matière de prévention et de contrôle du COVID-19 au Cambodge et au Vietnam, le Cambodge a décidé de suspendre temporairement les entrées et les sorties des citoyens vietnamiens qui sont employés et experts des entreprises vietnamiennes en activité au Cambodge dans un délai d'un mois, à partir du 18 juillet.
>>COVID-19 : le Cambodge resserre les entrées et sorties à ses frontières
>>COVID-19 : le Cambodge ferme de nombreux marchés à Phnom Penh

Vaccination anti-COVID à Phnom Penh, le 2 juillet au Cambodge.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans la soirée du 13 juillet, le ministère cambodgien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a informé les agences et organes vietnamiens de cette décision.

L'annonce précise que cette mesure ne s'applique pas aux patients qui doivent se rendre au Vietnam pour traitement, aux diplomates et aux fonctionnaires exerçant des missions à l'invitation des gouvernements des deux pays, aux cadres et étudiants ayant terminé leurs formations ou effectué une mission spéciale autorisée par les deux gouvernements.

Pour les employés et experts des entreprises vietnamiennes qui sont déjà entrés au Cambodge, même ceux qui ont terminé la période de quarantaine ou sont en quarantaine, ils ne sont pas autorisés à retourner au Vietnam durant cette période de suspension des entrées et sorties.

Le Cambodge apprécie la compréhension du Vietnam quant à la nécessité de mettre en œuvre ces mesures temporaires, et demande aux autorités des deux pays de travailler en étroite collaboration pour promouvoir le transport transfrontalier de marchandises en respectant les mesures préventives des deux pays, selon l’annonce.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrirait ses portes aux touristes internationaux Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a proposé un programme pilote d’accueil des visiteurs internationaux munis de passeports vaccinaux à Phu Quôc, province méridionale de Kiên Giang à partir d’octobre prochain, ce pour une durée de six mois.