23/11/2020 15:53
La plus grande ville du Canada, Toronto, est soumise à partir de lundi 23 novembre à un "confinement" face à la flambée de la pandémie de COVID-19.
>>Les États-Unis espèrent commencer à vacciner à la mi-décembre
>>Un premier élevage de visons contaminé au COVID-19 en France


Campagne massive de dépistage du COVID-19 à Burgos, en Espagne, le 21 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Toronto et une grande partie de sa banlieue "seront placées en confinement" pour au moins 28 jours à partir de lundi 23 novembre à 00h01 (05h01 GMT), a annoncé dimanche 22 novembre le Premier ministre de la province de l'Ontario, Doug Ford.

Tout rassemblement privé intérieur sera interdit sous peine d'amende, les commerces non essentiels fermés, et les restaurants ne pourront pratiquer que la vente à emporter ou les livraisons à domicile. Les services religieux, funérailles et mariages seront limités à dix personnes. Mais les écoles resteront ouvertes.

"La situation est extrêmement sérieuse", a justifié M. Ford. "Nous ne pouvons risquer de voir nos hôpitaux débordés", a-t-il ajouté, alors que la province la plus peuplée du Canada vient de franchir le cap des 100.000 contaminations.

L'épidémie a fait plus de 11.000 morts au Candada, dont le Premier ministre Justin Trudeau a exhorté vendredi 20 novembre ses concitoyens à "ne pas se rassembler avec des amis, ne pas fêter des anniversaires, rester virtuel, rester à la maison le plus possible". 

En Europe, les confinements et autres restrictions imposés à la population dans de nombreux pays pour faire face à la deuxième vague épidémique commencent à porter leurs fruits.

Réouverture en Catalogne 

Opération massive des tests pour tenter de freiner la pandémie de COVID-19 à Burgos (nord de l'Espagne) le 21 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Ainsi en Espagne, 400 cas de COVID-19 pour 100.000 habitants sont enregistrés en moyenne depuis 14 jours, contre 530 cas au début du mois, a fait valoir le Premier ministre Pedro Sanchez.

"La stratégie donne des résultats", a-t-il dit, en ajoutant que l'Espagne avait réussi à obtenir une réduction des cas sans imposer un deuxième confinement.

Dans la région espagnole de Catalogne, les bars, restaurants et cinémas rouvrent lundi, avec des capacités d'accueil limitées. Mais le couvre-feu et le bouclage partiel de la région restent en vigueur. Cette dernière mesure interdit à quiconque l'entrée en Catalogne ou la sortie de la région sans motif justifié.

Sans surprise, la pandémie a dominé les échanges du sommet virtuel du G20 ce weekend à Ryad. Les dirigeants du G20 ont promis dimanche de "ne reculer devant aucun effort" pour garantir un accès équitable aux vaccins et de s'engager à répondre "aux besoins de financement" pour leur distribution.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.