24/08/2017 18:30
L’Hôpital international Vinmec Times City et son équipe chirurgicale viennent de réussir une greffe hépatique en urgence. Il s’agit de l’une des premières greffes de ce type effectuées au Vietnam.
>>Un patient sauvé grâce à une technique révolutionnaire
>>Un prix prestigieux pour Vinmec
>>L’hôpital Cho Rây réussit quatre greffes d’organes à partir d’une donneure

La transplantation d’organes fait partie des interventions que Vinmec compte développer.
Photo : Vinmec/CVN

Luu Truong Trung (né en 1980 et domicilié dans l’arrondissement de Thanh Xuân, à Hanoï) a contracté l’hépatite B lorsqu’il était enfant. Il ne présentait aucun symptôme et ne savait pas qu’il était atteint par cette maladie. En février 2017, une coloration jaune de la peau, des yeux et une fatigue sont apparus. Le diagnostic fut alors établi : insuffisance hépatique aiguë. Il lui a fallu filtrer le sang et transfuser le plasma sanguin quotidiennement pour survivre. La meilleure solution était une transplantation hépatique dans les plus brefs délais.

Une intervention chirurgicale complexe

Début juillet 2017, Luu Truong Trung était dans un état critique, en raison de l’aggravation rapide de son insuffisance hépatique majeure. Il lui fallait de toute urgence une transplantation. Lorsqu’un donneur s’est révélé compatible, Trung a été transporté immédiatement à l’Hôpital international Vinmec Times City pour une transplantation en extrême urgence. «Avant d’entrer en salle d’opération, il lui fallait toujours filtrer le sang et transfuser le plasma sanguin pour le maintenir en vie», se souvient le docteur Dào Duc Dung, du Centre de transplantation d’organes de Vinmec.

La greffe de foie est l’une des techniques les plus difficiles dans le secteur de la médecine. Elle exige les préparatifs les plus minutieux, une parfaite collaboration entre les différents acteurs médicaux et le suivi de protocoles validés scientifiquement par des années de recherche médicale de haut niveau. Raison pour laquelle la transplantation en extrême urgence demeure un défi. Mais grâce à une équipe qualifiée et à une collaboration étroite avec les autres cliniques, ainsi qu'à l’expérience tirée de deux transplantations hépatiques réalisées plus tôt avec succès à l’Hôpital international Vinmec Times City, l’opération s’est parfaitement bien déroulée.

Après l’opération, la santé de Luu Truong Trung (gauche) s’est nettement améliorée, sans aucune complication.
Photo : Vinmec/CVN

La transplantation a duré 9 heures. Luu Truong Trung a parfaitement récupéré en deux semaines. Il s’alimente normalement, ne dépend plus de nutrition intraveineuse ni de filtration de sang et de transfusion de plasma sanguin. Les tests montrent que les fonctions hépatique et rénale sont considérablement améliorées.

Trung a été autorisé à sortir de l’hôpital un mois après son opération, avec un suivi postopératoire et la prise de médicaments.

Un nouvel espoir pour nombre de patients

«Quand j’étais dans le coma, mes proches ont beaucoup pleuré car ils pensaient que j’étais condamné. Me revoir en bonne santé après une transplantation de foie est vraiment un miracle pour ma famille et moi», confie-t-il aujourd'hui, la voix tremblante d’émotion.

Il s’agit d’une des premières greffes hépatiques en urgence effectuées avec succès au Vietnam. En avril 2017, l’Hôpital international Vinmec Times City, en collaboration avec l’Hôpital Viêt Duc (à Hanoï), avait réalisé avec succès une greffe de foie sur un enfant souffrant d’insuffisance hépatique aiguë, originaire de la province de Thanh Hoa (Centre).

«L’hôpital a pu réaliser cette transplantation en raison d’une coopération étroite de toute l’équipe, chirurgiens, anesthésistes réanimateurs, d’une procédure standardisée et d’installations ultra modernes. Les expériences tirées lors de deux précédentes greffes de foie ont été aussi un élément essentiel ayant contribué au succès de cette transplantation particulière», souligne le professeur Bùi Duc Phú, chirurgien et président de l’Hôpital international Vinmec Times City.

Il s’agit aussi de la troisième greffe de foie réalisée avec succès dans cet établissement ces quatre derniers mois, mais aussi de la dernière transplantation de foie avec donneur vivant depuis 2004.

Aujourd’hui, les besoins en greffes d’organes au Vietnam sont très élevés. Ainsi, environ 1.500 personnes sont en attente d’une greffe de foie. En maîtrisant les techniques, Vinmec a donné de nouveaux espoirs et options aux patients vietnamiens.


Vinmec continue de s’affirmer
dans la transplantation d’organes

La transplantation d’organes fait partie des domaines clés auxquels Vinmec a donné la priorité. L’objectif est de réaliser chaque année 20-30 greffes hépatiques, 80-100 rénales et des centaines de greffes de cellules souches. L’hôpital élabore actuellement les protocoles de transplantation d’organes issus de donneurs en état de mort cérébrale. Dans un avenir proche, il débutera des greffes du cœur et du pancréas.
 

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Le festival d'automne de Bat Xat 2018 débute à Lào Cai Le deuxième festival d’automne de Bat Xat s’est ouvert dimanche 19 août dans la commune de Muong Hum, district de Bat Xat, province septentrionale de Lào Cai.