07/01/2019 12:04
Au Vietnam, le Têt traditionnel est la période la plus importante de l’année. C’est aussi un moment clé pour les entreprises qui souhaitent lancer de nouveaux produits. Un mois avant le Têt, les supermarchés Vinmart préparent leurs marchandises et anticipent la hausse des besoins des consommateurs.
>>Les marchandises pour le Têt 2018 sont prêtes
>>Banque d’État du Vietnam: pas de pénurie d’espèces à l’occasion du Têt 2018

Un grand volume de marchandises a été préparé soigneusement par Vinmart pour le Têt traditionnel 2019. 

Depuis quelques années, les Vietnamiens changent leurs habitudes de consommation et se tournent vers des marchandises fabriquées dans leur pays. En témoignent les produits "made in Vietnam" de plus en plus nombreux sur les marchés et dans les supermarchés.

Le supermarché Vinmart (relevant de Vingroup), dans la cité urbaine Times City de l’arrondissement de Hai Bà Trung à Hanoï, est habituellement très fréquenté. Mais en premiers jours de janvier 2019, il l’est encore plus que d’ordinaire: le Têt traditionnel approchant à grands pas, les familles y affluent pour faire leur shopping.

Promotions et tirages au sort

Les rayons du supermarché sont envahis de marchandises. Des aliments secs (pousses de bambou, riz gluant, champignons parfumés, vermicelles de riz…) aux breuvages et confiseries, les clients peuvent trouver toutes sortes de produits à prix variés.

Les stands sont remplis par des produits comme des aliments, des breuvages... 
Concrètement, 100 grammes d’oreilles de judas coûtent de 20.000 à 50.000 dôngs; 3.5kg de riz Seng Cù ou de Diên Biên de 120.000 à 160.000 dôngs; un kilo de riz gluant de 57.000 à 60.000 dôngs. Quant aux produits importés, une boîte de cookies français ou de chocolats suisses oscille entre 80.000 et 300.000 dôngs selon le poids.

Avant le Têt, les supermarchés vendent également des cadeaux déjà emballés, comme des bouteilles, des boîtes de thé, des confitures, des fruits secs… dont le prix varie de 300.000 à 700.000 dôngs.

"Nous importons plus de marchandises afin de répondre aux besoins des habitants pendant le Têt traditionnel. Pour attirer les clients, nous prévoyons des promotions et des tirages au sort...", a fait savoir une employée du supermarché Vinmart.

Texte et photos: Thu Hà Ngô/CVN
 

28.500 milliards de dôngs de marchandises stockées

Selon les prévisions du Service de l’industrie et du commerce de Hanoï, pendant le Têt du Cochon 2019, la demande de riz augmentera de 5% à 7%,  de viande de porc de 18% à 20%, de viande de bœuf de 15%, de viande de poulet de 20%...

Trân Thi Phuong Lan, directrice adjointe du Service, a fait savoir que celui-ci a collaboré avec les entreprises pour stocker 28.500 milliards de dôngs de marchandises, 10% de plus que l’année dernière.

Le volume des marchandises stockées: 190.600 tonnes de riz; 44.000 tonnes de viande de porc, 14.600 tonnes de viande de poulet; 256 millions d’œufs; 254.000 tonnes de légumes, 11.200 tonnes de fruits maritimes; 3.000 tonnes de confiserie. 
 

 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam