19/08/2020 17:05
Ces dernières années, la province septentrionale de Vinh Phuc a accentué la recherche et l’application des sciences et technologies dans l’agriculture. Ceci a permis d’améliorer la qualité de la production et donc les revenus des paysans.
>>Vinh Phuc s'engage à améliorer le niveau de vie des habitants
>>Utiliser les technologies pour créer la valeur ajoutée agricole

Fruits du dragon à chair rouge aux normes de VietGAP, dans le district de Lâp Thach, province de Vinh Phuc.

Début août, nombreux sont les agriculteurs du district de Lâp Thach dans la province de Vinh Phuc s’affairant dans la récolte du fruit de dragon à chair rouge pour le vendre aux grossistes. Nguyên Van Hoàng, dans le hameau de Ngoc My, est l’un des pionniers dans la production agricole high-tech. Ses fruits du dragon  bio, de qualité, sont exportés.

"Afin d’obtenir des fruits du dragon aux normes, j’ai acquis un système de traitement de l’eau d’irrigation qui permet d’éliminer des bactéries. J’utilise du fumier pour la fertilisation et respecte le processus de culture conformément aux normes VietGAP", indique-t-il. Ainsi, ses fruits de dragons, bons et jolis, sont exportés en Malaisie, en Australie et à Taïwan (Chine).

Bonnes pratiques agricoles ou la clé du succès

À noter que VietGAP est l’abréviation du mot "Vietnamese good agricultural practices", littéralement "bonnes pratiques agricoles du Vietnam", ce qui signifie l'application de méthodes pour faire des produits propres et sûrs, en particulier  fruits et légumes frais.

Actuellement, Nguyên Van Hoàng possède plus de 4 ha de fruits du dragon. La récolte se fait de mai à novembre. Chaque saison, il récolte 60-70 tonnes. Comme la culture est conformément aux normes de VietGAP, ses produits se vendent plus chers que ceux d’autres cultivateurs. En moyenne, chaque kilo varie de 30 à 50.000 dôngs. Ainsi, après chaque récolte, il empoche 600-700 millions de dôngs de revenu net.

Le district de Lâp Thach compte  plus de 100 ha de fruits de dragon, produisant 150 à 200 tonnes chaque année. Parmi eux, plus de 70 ha sont aux normes VietGap.

Lancée dans la production de légumes bio depuis 2017, la coopérative de légumes sures Vân Hô Xanh dispose de 10 ha. Grâce à l’application mobile VietGAP, ses membres peuvent surveiller le processus de production, de consommation au lieu de noter dans un carnet comme avant.

Toutes les étapes de production sont strictement contrôlées : travail de la terre, sélection des races, utilisation du fumier, arrosage, traitement préliminaire, conservation, conditionnement, QR - code permettant de saisir l’origine du produit.

De ce fait, l’efficacité de la gestion de l’entrée du matériel, la surveillance du processus de production ainsi que la productivité sont améliorées considérablement.

Selon Duong Thi Quynh Liên, directrice de la coopérative, grâce à cette application, le rendement a augmenté de 5 à 10%. Ses produits sont fournis à des supermarchés, écoles et restaurants de la province. Chaque jour, elle fournit plus d’une tonne de légumes de saison aux consommateurs.

Vers un développement durable 

Ces dernières années, la province de Vinh Phuc s’est concentrée dans le renforcement de la restructuration de l’agriculture pour se dirige vers un développement durable, avec l’application des sciences et technologies considérée comme la mesure clé en termes de rendement, de qualité et d’efficacité. De nombreuses variétés productives  et de qualité sont cultivées. La priorité est accordée aux plantes permettant de bons revenus, comme citrouille, courge cireuse, tomate, chayotte, concombre, entre autres. Beaucoup d’entreprises productrices de légumes bio ont été créées.

D’après Nguyên Hoàng Duong, directeur du Centre de vulgarisation agricole de Vinh Phuc, afin de moderniser l’agriculture et d’encourager les paysans à appliquer les progrès technoscientifiques, la province  encourage les entreprises à investir dans l’agriculture pour la période  2020-2025. La province, quant à elle, soutient l’élevage porcin, la culture de légumes bio aux normes VietGAP, de plantes médicinales… 

En plus, elle accorde des aides aux agriculteurs pour appliquer les technologies, et accorde la priorité à la transition technologique. Vinh Phuc intensifie la formation et l’enseignement professionnel réservé aux agriculteurs, les aide à tisser des liens avec des partenaires fournissant races, matériel et débouchés. 

La province met également l’accent sur le développement des industries auxiliaires au service de l’agriculture, sur le renforcement de la mécanisation à toutes les étapes de la production.

Texte et photo : Mai Quynh-TTDN/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.