24/09/2018 23:47
Réputées pour leur histoire séculaire et leurs grandes valeurs religieuses, historiques, culturelles et architecturales, les deux pagodes Vinh Nghiêm et Bô Dà sont des sites incontournables de la province de Bac Giang (Nord). Allez les découvrir!
>>Inauguration de la maison des "môc ban" de la pagode de Vinh Nghiêm
>>La pagode Bô Da reconnue monument historique national spécial

À plus de 50 km de Hanoï, Bac Giang est une province du nord-est du Vietnam bordée par la douce rivière de Thuong. Bac Giang est connue pour ses litchis de Luc Ngan ainsi que pour la fabrication des produits en bambou et en rotin de Tang Tiên.

Elle est surtout réputée pour ses deux pagodes de Vinh Nghiêm et Bô Dà qui enrichissent l'histoire et la culture de la localité.

Dans la cour de la pagode Vinh Nghiêm, commune de Tri Yên, district de Yên Dung. 

Le vice-président du Comité populaire de la province de Bac Giang, Lê Anh Duong, a fait savoir que "la province dispose de plus de 700 vestiges classés dont 101 au niveau national dont trois spéciaux. Bac Giang a mis en œuvre plusieurs solutions pour les préserver. En particulier, pour les deux pagodes Vinh Nghiêm et Bô Dà, nous gardons toujours à l’esprit de garder et protéger ses traits culturels spécifiques parce que ce sont deux sites importants de la localité", a affirmé M. Duong.

Vinh Nghiêm, la pagode séculaire

À environ 10 km du centre de la ville de Bac Giang, la pagode Vinh Nghiêm se situe au sein du village de Duc La, commune de Tri Yên, district de Yên Dung. Selon les annales historiques, la pagode de Vinh Nghiêm, également connue sous le nom de Duc La, a été construite au XIe siècle sous la dynastie des Ly. Au XIIIe, elle a été largement connue car étroitement liée à la naissance et au développement du zen Truc Lâm Yên Tu.

L'ouvrage couvre une superficie d'un hectare et occupe une position importante au croisement des deux rivières Thuong et Luc Nam. Elle s'appuie sur la montagne Cô Tiên et offre une vue sur le carrefour Phuong Nhan. Aux alentours de la pagode s’étendent des champs de verdure tendres et fertiles.

La pagode Vinh Nghiêm est considérée comme un trésor national du fait  qu’elle abrite une centaine de statues de bouddha et 3.050 tablettes de bois, sur lesquelles sont gravés les enseignements de ce dernier, reconnues en 2012 en tant que patrimoine documentaire du Programme Mémoire du monde de l'UNESCO. C'est un complexe qui comprend une porte, des édifices liés au culte, un clocher de deux étages et le jardin des tours.

La fête de la pagode Vinh Nghiêm se tient annuellement le 14e jour du 2e mois lunaire. En 1964, elle a été classée vestige national et est devenue vestige national spécial en 2015.

La pagode Bô Dà, une architecture originale

Un coin de la pagode Bô Dà.

Située dans la commune de Tiên Son, district de Viêt Yên, province de Bac Giang, Bô Dà compte parmi les plus belles pagodes du Nord.

Selon la légende, la pagode Bô Dà a été construite au XIe siècle sous la dynastie des Ly, puis a été restaurée au XVIIIe siècle sous la dynastie des Lê.

La pagode Bô Dà est une des rares pagodes ayant conservé l'architecture originelle du Nord du pays, reconnaissable par son environnement tranquille et en pleine nature.

Elle offre une structure spéciale avec des briques cuites, des tuiles et des murs en torchis. Sa beauté évoque la tranquillité de la campagne du Vietnam.

Les tours dans le jardin de la pagode de Bô Dà. 
S'étendant sur une superficie de près de 51.800 hectares, Bô Dà dispose d’un jardin de tours séculaires, de bâtisses dont la pagode de Cao, le pagodon de Tam Duc, la pagode de Tu An.

À côté des documents précieux, elle conserve également des statues de Bouddha en bois, des anciens objets, etc. Malgré les vicissitudes du temps, ses richesses historiques, culturelles et architecturales nous sont parvenues. 

Chaque année, les habitants organisent la fête de la pagode de Bô Dà pendant trois jours, à savoir du 16e jour au 18e jour du 2e mois lunaire.

En 1992, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme l'a reconnue comme vestige architectural et artistique et classée vestige national spécial en 2017.

Texte et photos: Linh Thao - Hà Ngô - VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.